Joseph Scelles

De Wikimanche

Joseph Scelles, né le 18 mai 1909, rentré d'Allemagne, est un résistant déporté de la Manche.

Joseph Scelles est arrêté le 11 août 1942 dans le cadre de l'affaire Jurczyszyn. Il est déporté le 20 octobre suivant à destination de Karlsruhe (Allemagne). Dans ce transport se trouve également les Manchois Marguerite et Louise Avoyne, Louis Barbey, Philibert Daireaux, Albert Delacour et Pierre Tirel. Déporté ""NN"" [1], Il transite par les prisons allemandes de Rheinbach [2], de Sonneburg [3] (Pologne) et de Wolfenbüttel [4] (Allemagne).

Il y recouvre la liberté en avril 1945.

Source

  • Fondation pour la mémoire de la déportation.

Notes et références

  1. Nacht und Nebel = "Nuit et brouillard" - interprétation du signe N.N. accolé par l'administration SS à tout détenu désigné dès sa déportation.
  2. Prison pour les peines de travaux forcés.
  3. Prison d'application des peines de travaux forcés pour les hommes déportés ""NN"".
  4. Prison et camp de travailleurs civils situés dans le nord de l'Allemagne.

Lien interne