Hervé de Saint-Germain

De Wikimanche

Hervé de Saint-Germain.

François Charles Hervé de Saint-Germain en Houlme, né à Caen (Calvados) le 24 pluviôse an XI [1] et mort à Avranches le 26 octobre 1885 [1], est un homme politique de la Manche, propriétaire terrien de son état.

Il se marie à Aline Elisabeth du Bouëxic de la Driennais à Saint-Senier-sous-Avranches le 5 septembre 1831 dans la chapelle du château d'Apilly.

Il est maire de Saint-Senier-sous-Avranches de 1837 à 1885 [2].

Conseiller général du canton de Villedieu-les-Poêles de 1848 à 1880, il préside le Conseil général de la Manche de 1871 à 1880 [3].

Il est élu député de la Manche le 13 mai 1849, réélu le 29 février 1852, le 22 juin 1857, le 1er juin 1863, le 24 mai 1869 et enfin le 8 février 1871. Il siège jusqu'au 7 mars 1876.

Il est alors élu sénateur de la Manche le 30 juin 1876 et le reste jusqu'en 1879.

Il est nommé commandeur de la légion d'honneur en 1868 [2].

Il vote pour l'abrogation des lois d'exil, pour la prorogation des pouvoirs du maréchal de Mac Mahon. Il se prononce contre la proposition Périer, contre I'amendement Wallon et contre l'ensemble des lois constitutionnelles. Il vote pour le rétablissement de l'Empire et opine pendant toute la durée du règne avec la majorité dynastique. Rendu à la vie privée par le retour de la république du 4 septembre 1870, il reparait sur la scène politique aux réélections du 8 février 1871 à l'Assemblée nationale. Il continue de se montrer hostile à l'établissement du gouvernement républicain jusqu'en 1879, époque à laquelle il échoue [2].

Son tombeau est visible au cimetière de Saint-Senier-sous-Avranches au N.E [2].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 AD50, NMD Avranches, 1884-1886 (5 Mi 28), page 221/384 Acte de décès n° 211 (lire en ligne).
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 « Bulletin municipal de Saint-Senier-sous-Avranches », n° 28, décembre 2015.
  3. « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.

Lien interne

Liens externes