Germaine Harivel

De Wikimanche

Germaine Harivel, née à Avranches le 1er juillet 1893 et morte à Paris le 8 février 1968 [1], est une déportée de la Manche.

Germaine Harivel est déportée à bord d'un train qui quitte Compiègne-Royallieu (Oise) le 31 janvier 1944 à destination du camp de concentration de Ravensbrück (Allemagne). Dans ce convoi, se trouvent 959 femmes dont les Manchoises Allix, Auvray, Becachel, Bertot, Billard, Briard, Chambertault, Chanteloup, Corbin, Courbaron, Crespin, Dezit, d'Orange/Lecoutey, Favre, Gelis, Gohel, Grall, Lefrançois, Martin, Sorel et Tirel

À son arrivée au camp de Ravensbrück, Germaine Harivel se voit attribuer le matricule 27431. Elle est transférée au camp de concentration de Mathausen (Autriche).

Germaine Harivel est libérée par la Croix Rouge de Mathausen le 22 avril 1945.

Notes et références

  1. État civil Avranches - Année 1893, acte n° 65

Source

Lien interne