Jean-Baptiste Gardin-Dumesnil : Différence entre versions

De Wikimanche

(Calendrier républicain)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Jean-Baptiste Gardin-Dumesnil''', {{date naissance|18|8|1720|Saint-Cyr}} et {{date décès|6|5|1802|Valognes}} ''(16 floreal An X)'', est un écrivain humaniste de la [[Manche]].
+
'''Jean-Baptiste Gardin-Dumesnil''', {{date naissance|18|8|1720|Saint-Cyr}} et {{date décès-R|6|5|1802|Valognes}}, est un écrivain humaniste de la [[Manche]].
  
 +
==Biographie==
 
Ses premières années sont consacrées à l'étude des lettres, et sa vie entière s'est passée à les cultiver et à les enseigner.  
 
Ses premières années sont consacrées à l'étude des lettres, et sa vie entière s'est passée à les cultiver et à les enseigner.  
  
Ligne 13 : Ligne 14 :
 
Les ''Synonymes français'' de l'abbé Girard avaient suggéré à Gardin-Dumesnil l'idée de composer les ''Synonymes latins'', parus pour la première fois en [[1777]], in-12°. Une deuxième édition in-8° est parue en [[1778]], revue, corrigée et considérablement augmentée.
 
Les ''Synonymes français'' de l'abbé Girard avaient suggéré à Gardin-Dumesnil l'idée de composer les ''Synonymes latins'', parus pour la première fois en [[1777]], in-12°. Une deuxième édition in-8° est parue en [[1778]], revue, corrigée et considérablement augmentée.
  
* ''Source : Biographie universelle ancienne et moderne''
+
==Source==
 +
Biographie universelle ancienne et moderne.
  
 
== Voir aussi ==
 
== Voir aussi ==
 
 
* [[Gardin]]
 
* [[Gardin]]
 
* [[Dumesnil]]
 
* [[Dumesnil]]
Ligne 23 : Ligne 24 :
 
[[Catégorie:Biographie]]
 
[[Catégorie:Biographie]]
 
[[Catégorie:Écrivain de la Manche]]
 
[[Catégorie:Écrivain de la Manche]]
 +
[[Catégorie:Décès en 1802]]

Version actuelle datée du 30 novembre 2019 à 19:35

Jean-Baptiste Gardin-Dumesnil, né à Saint-Cyr le 18 août 1720 et mort à Valognes le 6 mai 1802 (16 floréal an X), est un écrivain humaniste de la Manche.

Biographie

Ses premières années sont consacrées à l'étude des lettres, et sa vie entière s'est passée à les cultiver et à les enseigner.

Il est d'abord professeur au collège de Lisieux, nommé ensuite, le 1er janvier 1758, professeur de rhétorique au collège d'Harcourt. Une connaissance profonde des langues latine et grecque, ses talents de pédagogue en font un professeur modèle. Son goût est suffisamment prouvé par ses Synonymes latins eux-mêmes.

En 1764, après la suppression des jésuites, Gardin-Dumesnil est chargé de la direction du collège Louis-le-Grand : il sait, malgré des circonstances difficiles, établir dans cette maison un ordre et une discipline qui témoignent de son caractère et de son habileté.

Retiré dans son pays natal, plusieurs années avant la révolution, il emploie le fruit de ses économies pour le bien de ses compatriotes. Pour les habitants de Saint-Cyr-Bocage, il fonde une école gratuite. Malgré la médiocrité de sa fortune, il fait bâtir, à ses frais, une maison commode et agréable, pour le logement du maître et la tenue des classes. Grâce à une rente constituée, il assure la subsistance et les honoraires de l'instituteur. Celui-ci doit non seulement donner l'instruction primaire, mais encore savoir le latin et l'enseigner aux deux enfants qui montreraient le plus de dispositions pour cette étude. Dans le temps du désordre et de l'anarchie, l'école est anéantie. Son fondateur doit chercher refuge à l'étranger avec l'instituteur.

Il rentre à la fin des troubles civils à Saint-Cyr.

Les Synonymes français de l'abbé Girard avaient suggéré à Gardin-Dumesnil l'idée de composer les Synonymes latins, parus pour la première fois en 1777, in-12°. Une deuxième édition in-8° est parue en 1778, revue, corrigée et considérablement augmentée.

Source

Biographie universelle ancienne et moderne.

Voir aussi