Grande rade de Cherbourg

De Wikimanche

Révision datée du 14 mai 2020 à 18:54 par MomoBot (discussion | contributions) (ajout modèle notes et references)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

La grande rade de Cherbourg est une infrastructure du port de Cherbourg.

Elle est protégée par une grande digue, qui se compose de trois parties, la Digue de Querqueville, dite également digue de l'ouest, la digue du centre (ou digue du large), la digue de l'Est, qui s'étendent sur 7 km, depuis la pointe de Querqueville jusqu'à l'île Pelée et Collignon.

On y accède de l'extérieur par deux passes principales :

  • la ‎passe de l'ouest, large de 1 100 m, est utilisée par les bateaux d'un tirant d'eau pouvant aller jusqu'à 12 m
  • la ‎passe de l'est, large de 700 m, utilisée par les bateaux à faible tirant d'eau (car-ferries, navires de commerce et de pêche...).

Elle permet l'accès à la petite rade.

Le 10 février 2014, la Marine nationale cède au syndicat mixte Ports Normands Associés 317 hectares situés dans la partie est, incluant l'île Pelée, la digue de l'Est et la digue de Collignon, soit 304 hectares d'emprise maritime et 13 hectares d'immobilier [1]. Cette session doit permettre l'extension du port de commerce.

Notes et références

  1. Thierry Dubillot, « En rade de Cherbourg, l'État a vendu l'île Pelée », Ouest-France, 11 février 2014.

Article connexe