Manoir de Garnetot

De Wikimanche

Le manoir de Garnetot implanté à Rauville-la-Place est un monument de la Manche.

Un château s'élevait au 14e siècle à cet endroit. Il est fortifié de 1327 à 1347 par Edouard III d'Angleterre. Occupé par la garnison anglaise de Saint-Sauveur-le-Vicomte, Jean de Vienne reprend la forteresse en 1374.

La construction du manoir s'échelonne du 15e au 17e siècle. Il est caractéristique du Cotentin. L'édifice a conservé un aspect défensif avec cinq tours et des douves.

L'ensemble comprend un bâtiment principal dont toutes les ouvertures ont été percées au 16e siècle.

Au sud, une tour d'escalier flanquée d'une échauguette a perdu son couronnement. Au nord, deux tours plus modestes se dressent de part et d'autre du pont. Sur la façade principale, une porte du 17e siècle, avec un fronton interrompu par un blason, donne accès au manoir. À l'est de ce bâtiment se dresse un pavillon carré. Sur ce pavillon s'appuie perpendiculairement, au nord, un petit bâtiment orné d'une tour d'escalier en façade. À l'ouest, sur la façade arrière, un pavillon est ajouté au 17e siècle, se rattachant au bâtiment principal par une tour à moitié engagée, et d'une aile en saillie du 15e siècle sous laquelle un passage voûté donne accès au pavillon.

Le manoir est inscrit aux monuments historiques par arrêté du 5 décembre 1979.

Bibliographie

  • A. Lebouteiller, « Château de Garnetot à Rauville-la-Place », Annuaire des cinq départements normands, congrès de Valognes, 1967, pp. 24-25

Lien interne

Lien externe