Léonard Huard de Saint-Aubin

De Wikimanche

Léonard Huard de Saint-Aubin, né à Villedieu-les-Poêles le 11 janvier 1770 [1] et mort à Borodino à la bataille de la Moskova (Russie) le 7 septembre 1812, est une personnalité militaire de la Manche.

Biographie

Léonard est le troisième fils de Thomas Huard, officier de gendarmerie, et de Marie Renée Anne Lemonnier des Roches, tous les deux nés à Villedieu-les-Poêles. Il est baptisé le 18 octobre 1771 à Villedieu-les-Poêles. Son parrain est Guillaume Aubert, prêtre et cousin, sa marraine est sa grand-mère maternelle Marie Anne Le Herpeur.

Il commence sa carrière militaire en 1792. Il a 22 ans. Le 8 mars 1792, il s'enrôle comme soldat au 4e bataillon de la Manche. Sa promotion est fulgurante. Le 24 août de la même année, il est élu capitaine, puis chef de bataillon (c.à-d. lieutenant-colonel) le 9 septembre.

Il est nommé chef de brigade le 29 messidor de l'an VIII, colonel le 24 septembre 1803, général de brigade le 1er mars 1807.

Il meurt en 1812 lors de la bataille de la Moskova [2]. Il a 42 ans. Il n'est pas marié. Il n'a pas d'enfants.

Distinctions

Il est promu commandeur de la Légion d'honneur en 1809. Il est commandeur de l'Ordre royal des Deux-Siciles (1808).

Hommages

La rue du Général-Huard perpétue son souvenir à Villedieu-les-Poêles.

En 1841 et en sa qualité de général de l'Empire, son nom est porté sur l'Arc de Triomphe de la place Étoile-Charles de Gaulle à Paris où il figure à la colonne 9 du pilier nord (à une hauteur d'environ 2,50 mètres).

Bibliographie

  • Arnauld Divry, Le Général Huard, baron de l'Empire, éditions Teissèdre, 2002

Notes et références

Article connexe