Jacques Férey

De Wikimanche

Jacques François Férey, né à Canville le 4 décembre 1770 et mort à Portbail le 22 avril 1846 [1], est une personnalité militaire de la Manche.

Un « intrépide guerrier » jusqu’à Waterloo

On pouvait lire dans le Journal de l’arrondissement de Valognes d’avril 1848: « La tombe vient encore de se refermer sur un de ces intrépides guerriers qui portèrent si loin la gloire de nos armes, sur un débris de ces immortelles phalanges dont l’histoire redira les noms à la postérité… ».

Ce glorieux disparu s’appelle Jacques Férey, né dans une famille de paysans. Comme beaucoup d’autres, le jeune homme profite des opportunités de la Révolution pour faire carrière dans l’armée. À 23 ans, il s’engage comme simple soldat au 4e bataillon de l’Orne et il obtient en huit mois l’épaulette de lieutenant. Notre « intrépide guerrier » a su très vite se faire apprécier ses talents militaires, notamment durant la campagne de Vendée en cette année 1793. Ils lui valurent le brevet de capitaine en 1808.

Avant cela, Jacques Férey a participé aux guerres d’Italie de 1799 à 1801. Après avoir servi dans la Marine, il est affecté en 1809 dans la Grande Armée qu’il ne devait plus quitter. Cette même année, il est grièvement blessé à la tête à Ebsersberg. En 1812, il combat à Smolensk et à la Moskova avant d’entrer dans Moscou où il est décoré de la Légion d’honneur. Par la suite, il prend part encore aux campagnes de 1813 et de 1814 avant de rentrer dans ses foyers.

Mais il reprend du service dès qu’il apprend le retour de « son » empereur de l’île d’Elbe et il combat encore à Waterloo.

Le nouveau régime de la Restauration ne lui pardonne pas cette « infidélité » et le prive d’un tiers de sa pension.

Il est élu maire de Canville de 1835 à 1840.

Jacques Férey se retire à Portbail.

Distinction

Il est membre de la Légion d'honneur.

Notes et références

  1. AD50, NMD Portbail, 1843 - 1847 (5 Mi 532), page 40/266 Acte de décès n° 34 (lire en ligne).

Source

  • Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541562.

Voir aussi