Hyacinthe François Désiré Rouxel

De Wikimanche

Hyacinthe, François, Désiré Rouxel, né à Valognes le 22 juin 1830 [1], rue du séminaire, et mort à Montréal (Canada) le 5 mai 1899, est une personnalité religieuse de la Manche.

Biographie

Il est le fils de François Rouxel, tailleur de pierres, et de Marie Anne Françoise Dagoury.

Il termine ses études dans le vieux collège de Valognes au moment où Charles Canivet (Jean de Nivelle), y commence les siennes [2]

Il est ordonné prêtre le 10 juin 1854 et entre chez les Sulpiciens la même année.

De 1855 à 1856 il est professeur à Baltimore, de 1856 à 1857 vicaire à Notre-Dame de Montréal puis professeur de théologie morale et directeur du Grand séminaire de Montréal de 1857 à sa mort. Extrait de sa biographie par Paul Eugène Trudel : « Érudit très distingué qui joignait la piété à la science, il était une lumière pour tout le clergé, y compris les évêques ; jamais homme peut-être ne fut plus consulté. Mais surtout il était un saint déjà auréolé de son vivant. Humble et savant tout à la fois, il enseignait particulièrement les principes de la théologie morale, sa matière favorite, avec une exactitude absolument lumineuse » [3].

Publications

Notes et références

  1. AD50, NMD Valognes, An 1830 (5 Mi 990), page 40/312 (lire en ligne).
  2. Jean de Nivelle, « Un Français au Canada », Le Soleil, 16 juin 1899 (lire en ligne).
  3. Paul-Eugène Trudel, Monseigneur Ange-Marie Hiral, Éditions franciscaines, Montréal,1957-1961, 5 tomes parus.

Article connexe