Didier Bourget

De Wikimanche

Didier René Jean Bourget, né à Boucey le 4 octobre 1924 [1] et mort à Pontorson le 12 juin 1999 [2], est un déporté de la Manche, rentré d'un camp de concentration en Allemagne.

Biographie

Ouvrier à Boucey et membre du réseau FN-FTPF, il rejoint le maquis avec Victor Tesnière, il est arrêté sur dénonciation[3].

Didier Bourget est embarqué à bord d'un convoi qui part de Compiègne-Royallieu (Oise) le 27 janvier 1944. Il emporte 1 584 prisonniers à destination de Buchenwald. Dans les wagons se trouvent également les Manchois : Agnès, Bourgine, Gilbert, Granguillot, Guennec, Hébert, Jaloin, Jousse, Le Notre, Roger, Tesnière et Testard.

À son arrivée au camp, il se voit attribuer le numéro matricule 43741. Après Buchenwald, il connaît l’enfer du terrible camp de Dora jusqu'en mai 1944 quand il est transféré à Bergen-Belsen pour y mourir [4].

Le 15 avril 1945, les Britanniques entrent sans combat dans le camp et le libère. Les déportés sont libres à cette date.

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1999.
  2. « Acte de décès n° 36 - État-civil de Pontorson - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1999.
  3. René Gautier et 54 correspondants, 601 communes et lieux de vie de la Manche, 2014, p. 100.
  4. Bergen-Belsen est un camp de concentration dans lequel les SS n'ont aucune intention de remettre sur pied ces malades ; aucun équipement médical particulier n'existe.

Source

Article connexe