Clément Rosset

De Wikimanche

Clément Rosset, né à Carteret le 12 octobre 1939 et mort à Paris le 27 mars 2018, est un écrivain de la Manche.

« C'était un de nos meilleurs philosophes », affirme à sa mort Le Nouvel Obs [1], « l'un des plus importants », renchérit Philosophie Magazine [2].

Biographie

Clément Rosset entre à l'École normale supérieure en 1961. Il devient agrégé de philosophie en 1965, à 26 ans. Il part aussitôt à Montréal (Canada) pour enseigner la philosophie. Il en revient en 1967. Il enseigne à l'université de Nice (Alpes-Maritimes) pendant trente-et-un ans [3], jusqu'à sa retraite . Il s'établit alors à Paris où il poursuit son œuvre.

« Au travers de son œuvre, le philosophe qui avouait son dédain pour l'actualité avait entrepris de réfuter toutes les illusions que les hommes nourrissent au sujet du réel. (...) Le style Rosset se caractérisait par l'absence de jargon, sa grande clarté et son humour décapant. Peu chéri des universitaires - il mélange les citations de Kant et Hegel avec des répliques de Courteline et de Hergé -, et réticent aux communications académiques, ce penseur-écrivain inclassable était cependant parvenu à se faire une place majeure dans la philosophie contemporaine internationale. » [3]. Ses livres sont traduits dans une douzaine de langues [3].

Se présentant comme un « chasseur d'illusions », il dénonçait « notre refus naturel à accepter la réalité dès qu'elle nous dérange » > [4]. « Une grande partie de mon travail philosophique depuis trente ans, insistait-il, a consisté à démasquer les efforts, les extraordinaires gymnastiques intellectuelles auxquelles s'adonnent la majorité des gens, et les philosophes en premier lieu, pour ne pas être en contact avec la réalité » [2].

Il est retrouvé mort dans son appartement parisien le 27 mars 2018 [3]. Il est âgé de 78 ans.

Publications

  • La Philosophie tragique, Puf, 1961
  • Le Monde et ses remèdes, Puf, 1964
  • Lettre sur les chimpanzés : plaidoyer pour une humanité totale, Gallimard, 1965, réédition 1999
  • Schopenhauer, philosophe de l’absurde, Puf, 1967
  • L'Esthétique de Schopenhauer, Puf, 1969
  • Logique du pire, Quadrige, 1971, réédition 2008
  • L'Anti-nature : éléments pour une philosophie tragique, Puf, 1973
  • Le Réel et son double : essai sur l'illusion, Gallimard, 1976
  • Le Réel : Traité de l’idiotie, éditions de Minuit, 1977
  • Propos sur le cinéma, Puf, 1977
  • L'Objet singulier, éditions de Minuit, 1979
  • La Force majeure, éditions de Minuit, 1983
  • Le Philosophe et les sortilèges, éditions de Minuit, 1985
  • Le Principe de cruauté, éditions de Minuit, 1988
  • Principes de sagesse et de folie, éditions de Minuit, 1991
  • Le Démon de la tautologie, éditions de Minuit, 1997
  • Route de nuit : épisodes cliniques, Gallimard, 1999
  • Le Réel, l’imaginaire et l’illusoire, Distance, 2000
  • Loin de moi : étude sur l'identité, éditions de Minuit, 2001
  • Le Régime des passions, éditions de Minuit, 2001
  • Impressions fugitives : l’ombre, le reflet, l'écho, éditions de Minuit, 2004
  • Fantasmagories, éditions de Minuit, 2005
  • L'École du réel, éditions de Minuit, 2008
  • Nuit de mai, éditions de Minuit, 2008
  • Une Passion homicide, Puf, 2008
  • Écrits satiriques I. Précis de philosophie moderne, Puf, 2008
  • Le Monde perdu, Fata Morgana, 2009
  • La Folie sans peine, avec Didier Raymond, dessins de Jean-Charles Fitoussi, Puf, 2010
  • Tropiques - Cinq conférences mexicaines, éditions de Minuit, 2010
  • Propos sur le cinéma, Pur, 2011
  • L'Invisible, éditions de Minuit, 2012
  • Récit d'un noyé, éditions de Minuit, 2012
  • Question sans réponse, éd. Encre marine, 2013
  • Faits divers, Puf, 2013
  • Esquisse biographique, entretiens avec Santiago Espinosa, éd. Encre marine, 2017
  • L'Endroit du paradis, éd. Les Belles lettres, 2018

Notes et références

  1. Grégoire Leménager, « Mort de Clément Rosset, philosophe du tragique et de la joie », Le Nouvel Obs, site internet, 28 mars 2018 (lire en ligne).
  2. 2,0 et 2,1 « Le philosophe Clément Rosset est mort », Philosophie Magazine, site internet, 28 mars 2018 (lire en ligne).
  3. 3,0 3,1 3,2 et 3,3 « Décès du philosophe Clément Rosset », AFP, 28 mars 2018, 12 h 36.
  4. Alain Dreyfus, « Je suis un chasseur d'illusions », interview de Clément Rosset, Psychologies, site internet, juillet 2009 (lire en ligne).

Lien externe