Élection présidentielle de 1988 dans la Manche

De Wikimanche

Élection présidentielle de 1988 dans la Manche

Le premier tour a lieu le 24 avril 1988 et le second tour le 8 mai.

Au contraire de l'ensemble de la France, la Manche place Jacques Chirac en tête du second tour, mais de peu : il ne dispose que 3 934 voix d'avance, soit 1,39 point. Bien qu'il y soit battu, François Mitterrand a profité, dans un département traditionnellement à droite, du vote légitimisme attaché traditionnellement au président sortant.

Nouainville obtient la palme de la commune la plus mitterrandiste du département en donnant 75,50 % de ses voix, au second tour, au Président réélu [1].

Premier tour. - Inscrits : 341 242. Votants : 281 683. Exprimés : 276 019. Participation : 82,55 %. Abstention : 17,45 % [2].
Second tour. - Inscrits : 340 887. Votants : 290 865. Exprimés : 282 168. Participation : 85,33 %. Abstention : 14,67 % [3].

Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % National Voix % National
  François Mitterrand PS 92 256 33,78 34,11 139 117 49,30 54,02 élu
  Jacques Chirac RPR 64 193 23,25 19,96 143 051 50,69 45,98
  Raymond Barre UDF 57 646 20,88 16,54
  Jean-Marie Le Pen Front national 29 750 10,77 14,38
  Antoine Waechter Les Verts 11 919 4,31 3,78
  André Lajoinie PCF 7 801 2,82 6,76
  Arlette Laguiller Lutte ouvrière 6 039 2,18 1,99
  Pierre Juquin PSU/LCR 4 210 1,52 2,10
  Pierre Boussel MPT 1 205 0,43 0,38

Notes et références

  1. « Nouainville, la commune la plus mitterrandiste de la Manche », Ouest-France, 10 mai 1988.
  2. Le Monde, 26 avril 1988.
  3. Le Monde, 10 mai 1988.

Liens internes