Paillotes de plage d'Agon-Coutainville

De Wikimanche

Plage de Coutainville en 1931.
Quelques paillotes devant le Grand hôtel à Coutainville.

Les paillotes, aussi appelées hèches, sont d'anciens abris fréquents sur la plage d'Agon-Coutainville, lui donnant même sa caractéristique principale.

La paillote est constituée d'un panneau rectangulaire adossé à deux panneaux triangulaires implantés verticalement dans le sable. Chaque panneau est un cadre en bois à l'intérieur duquel un tapis dense de glui (paille de blé) est aligné. Pour certaines, la paille est remplacée par de la toile. Généralement attribuée à une famille, elle est disposée sur le sable en fonction de l'origine des vents, la course du soleil ou la présence de personnes avec qui on ne veut pas discuter !

Elles sont construites principalement par M. Dadure, menuisier et chef de la clique municipale, ayant son atelier dans la rue actuellement nommée « rue des Hèches ». La menuiserie Lafosse, située à Venelle de l'Évangile, en fabrique également.

Les familles n'ayant pas leur paillote personnelle en louent une chez M. Dadure, qui assure alors sa mise en place sur le sable, puis son enlèvement, en fonction de la hauteur de la pleine mer. Raison pour laquelle les promenoirs Chausey et Jersey sont encombrés de paillotes les jours de grande marée, lorsque la mer recouvre le sable fin.

L'érosion du littoral ayant réduit inexorablement le cordon de sable habitable et provoqué une baisse considérable du niveau du sable par rapport à la digue, les paillotes ont progressivement disparu du paysage, tellement leur implantation devenait difficile. Certaines familles ont conservé leur usage dans leurs jardins.

Un café de Coutainville situé à proximité de la promenade, Les Paillottes, y fait référence.