Maurice Amman

De Wikimanche

L'amiral Amman.

Maurice Amman, né à Saint-Maur-des-Fossés (aujourd'hui Val-de-Marne) le 16 octobre 1904, mort à Paris le 24 juillet 1988, est une personnalité militaire de la Manche.

Il est préfet maritime de Cherbourg de 1959 à 1960.

Biographie

Il entre à l'École navale en octobre 1923.

Il sert sur le cuirassé Jean Bart en 1940 quand celui-ci réussit à s'échapper de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) à la barbe des Allemands.

Il commande l'aviso Boudeuse (1943), puis le contre-torpilleur Hoche (1946).

En juillet 1944, il est nommé chef d'état major général de la Marine.

En 1951, il prend le commandement du croiseur Jeanne d'Arc, jusqu'en 1952.

En 1959, il est nommé préfet de la 1re région maritime à Cherbourg. Il reste en poste jusqu'en 1960.

En juillet 1961, il est nommé commandant de la base de Bizerte (Tunisie) et fait face à la crise de juillet 1961.

En décembre 1961, il est nommé préfet de la 2e région maritime à Brest (Finistère), jusqu'en octobre 1965.

En octobre 1964, il est promu amiral.

Il prend sa retraite en novembre 1965.

En 1967, il préside à la création de la Société nationale de sauvetage en mer en fusionnant la Société centrale de sauvetage des naufragés (SCSN) et les Hospitaliers sauveteurs bretons (HSB).

Il devient conseiller des Constructions mécaniques de Normandie à Cherbourg.

Distinctions

  • Grand officier de la Légion d'honneur
  • Grand croix de l'Ordre national du Mérite
  • Croix de guerre 1939-1945