Léon Gilles

De Wikimanche

Léon Gilles, né au Molay-Littry (Calvados) en 1914, mort en 2007, est une personnalité politique de la Manche, commerçant de profession.

Il succède à Georges Alphonse, comme conseiller général du canton de Carentan, en 1967 [1] avec l'étiquette du Centre démocrate (CD). Il reste en poste jusqu'en 1973 [1].

Après la démission de sept conseillers municipaux de Carentan, en juin 1967, pour protester contre certaines décisions des pouvoirs publics, suivis par le maire, Georges Alphonse, en septembre 1967 pour raison de santé, une élection municipale partielle est organisée le 14 janvier 1968.

Léon Gilles présente une liste centriste comprenant les sept conseillers démissionnaires et remporte 1 285 voix, soit 7 sièges, contre la liste apolitique de M. Charlotte, directeur de l'hôpital, soutenu par le maire sortant, qui gagne un siège, avec 1 104 voix [2].

Léon Gilles est élu maire de Carentan par 16 voix sur 23 votants, contre 6 voix à M. Charlotte [3]. Il reste en poste jusqu'en 1970.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.
  2. « Une élection municipale à Carentan », Le Monde, 16 janvier 1968.
  3. « M. Léon Gilles est élu maire de Carentan », Le Monde, 23 janvier 1968.