Jean Louis Charles Guesnon-Deschamps

De Wikimanche

Jean-Louis Charles Guesnon-Deschamps, baron Deschamps, né à Bricquebec le 6 février 1763, mort à Paris le 1e janvier 1849, est un militaire de la Manche.

Biographie

Volontaire, il intègre en 1787 le 11e régiment de chasseurs à cheval de Normandie.
Il gravit les échelons de la hiérarchie militaire rapidement : brigadier en 1788, brigadier-fourrier en 1792, maréchal-des-logis en 1793, sous-lieutenant la même année.
Adjoint de l'adjudant-général Klein dans l'armée des Ardennes, il se charge de la prise de Coblence.
Aide-de-camp du général Moreau, il est nommé lieutenant en l'an IV. Il est fait prisonnier, échangé, il rejoint l'armée de Sambre et Meuse.
Il passe ensuite à l'armée d'Angleterre puis à celle d'Italie. Il est nommé chef d'escadron pour fait d'arme sur le champ de bataille.
Il est nommé membre de la Légion d'honneur en l'An XII.
Il fait les campagnes d'Autriche, de Prusse et de Pologne pendant les ans XIV, 1806 et 1807 pendant lesquelles il fait preuve de courage et d'abnégation. Il y est blessé à plusieurs reprises.
Il est promu major en 1807 et fait prisonnier la même année par les Russes. Il est à nouveau échangé et intègre en 1808 le 3e corps d'Armée en Allemagne.
En 1811, il est nommé colonel et participe aux campagnes de Russie, de Saxe et de France.
La même année, le gouvernement royal le fait chevalier de Saint-Louis.
En 1815, Napoléon Ier, à son retour de l'île d'Elbe, le fait maréchal de camp. Il est admis à la retraite à ce grade.
Il est mis en disponibilité en 1825.
Il est admis à la retraite le 31 août 1831.

Source

« Jean-Louis Charles Guesnon-Deschamps », dans Charles Mullié, Biographie des célébrités militaires des armées de terre et de mer de 1789 à 1850, 1852.