Henri Rousselot

De Wikimanche

Henri Rousselot.

Henri Rousselot, né à Gap (Hautes-Alpes) le 22 mars 1912, mort à Plouzané (Finistère) le 23 août 1994, est une personnalité militaire de la Manche.

Biographie

Fils de magistrat, Henri Rousselot suit les cours du collège de Bourgoin (Isère) et des lycées de Chambéry (Savoie) et de Toulon (Var)[1].

Entré à l'École navale en octobre 1931, il est promu enseigne de vaisseau en octobre 1935.

En novembre de la même année, il embarque à bord du sous-marin Rubis et suit son commandant qui rallie la France libre le 14 juillet 1940. Il est promu lieutenant de vaisseau en septembre de la même année.

En avril 1941, il prend le commandement du Rubis et le conserve jusqu'à la fin de la guerre. Il aura effectué 19 mouillages de mines et patrouilles et coulé 9 bâtiments.

Il est promu capitaine de frégate en octobre 1945. À la fin des hostilités, il commande l'école des élèves-aspirants jusqu'en 1947. Il commande ensuite le groupe école des armes sous-marines et le contre-torpilleur Tigre (1947-1948), le centre sous-marin de Lorient (Morbihan), la deuxième escadrille de sous-marins et le Pollux (1951-1952), la direction du port de Cherbourg (1952), le bâtiment-base Béarn (1952-1953), le dépôt de Brest (1953-1954), la 2e flottille de dragueurs et le cuirassé Paris (1954-1956), l'arrondissement de La Pallice (Charente-Maritime) (1959-1960).

Il est nommé contre-amiral en mars 1960 et commande la 3e flottille d'escorteurs rapides en 1961 et 1962.

Vice-amiral d'escadre, il occupe le poste de préfet de la 1re région maritime, en poste à Cherbourg de 1967 à 1969. Puis il est nommé préfet de la 2e région maritime à Brest, de 1969 à 1972.

Il préside le comité directeur du projet Cœlacanthe qui prépare la mise en service des sous-marins nucléaires.

Il quitte le service actif le 1er avril 1972.

Distinctions

Il est grand officier de la Légion d'honneur en 1967, compagnon de la Libération en 1943, Grand croix de l'Ordre national du Mérite en 1973, titulaire de la Croix de guerre 1939-1945 avec trois citations, commandeur du Mérite maritime.

Source

Notes et références

  1. Christian Lecalard, « Biographie d'Henri Rousselot, pacha du "Rubis" », Amicale Rubis, site internet, consulté le 11 février 2019 (lire en ligne).