Foyer des jeunes de Coutances

De Wikimanche

Le foyer des jeunes de Coutances est une sorte de « maison des jeunes » avant l'heure, gérée par l'Œuvre de jeunesse de Coutances.

Historique

Créée au 19e siècle, l'Œuvre de jeunesse est un patronage catholique ayant pour objectif de prendre en charge et « d'occuper » les jeunes de la ville.

Au début des années 1960, elle installe ses activités au n° 38 de la rue Tourville.

Construit spécialement, le bâtiment comporte :

  • Au rez-de-chaussée, une salle de cinéma avec une salle de projection et une scène pour les pièces de théâtre,
  • Au premier étage, une salle commune permettant des animations et regroupements collectifs et une salle de télévision,
  • Au second étage, des salles polyvalentes accueillant de multiples activités,
  • Dans les combles, la salle de tennis de table.

C'est dans ce bâtiment qu'elle poursuit et développe ses nombreuses activités, se concrétisant au cours d'événements divers : spectacles, variétés, rallyes, concours de tir, concours divers, expositions, manifestations sportives, etc.

Fonctionnement et activités

En 1972 [1], le foyer des jeunes gère les activités suivantes réparties en plusieurs sections :

  • Natation, avec le club nautique qui regroupe 200 nageurs.
  • Tennis de table, section dans laquelle jouent les pongistes du club La Jeanne d'Arc, actuellement nommée Jeanne d'Arc Coutances Tennis de Table, regroupant 100 participants et dont l'équipe première joue en championnat national.
  • Musique et chant choral, qui comporte 100 inscrits, dont 40 jeunes qui suivent des cours de guitare, orgue, flûte, solfège.
  • Club photo, avec laboratoire, matériel et un animateur dédié.
  • Émaux, avec un four.
  • Équitation, qui se pratique au centre équestre d'Agon-Coutainville, le mardi à 18 h 30, et dont le responsable est Gilles Périna.
  • Naturalisme, pour les amoureux de la flore et des insectes.
  • Loisirs, avec des activités comme baby-foot, billard électrique, jeux de société, lecture, télévision... et au cours desquelles les encadrants sont à l'écoute des jeunes garçons et des jeunes filles.

L'intérêt des jeunes évoluant vers d'autres activités, le recrutement des encadrants bénévoles étant de plus en plus difficile, l'offre de loisirs et de sports se multipliant et se diversifiant dans la ville, c'est dans les années 1980 que le foyer des jeunes ferme ses activités.

En 2018, le n° 38 rue Tourville accueille l'Espace Prélude S.A.A.S (Service Accompagnement Adaptation Social), hôpital de jour de la Fondation Bon Sauveur.

Notes et références

  1. La Manche Libre, 12 novembre 1972.