Charles Le Courtois de Sainte-Colombe

De Wikimanche

Charles Alfred Le Courtois de Sainte-Colombe, né à Sainte-Colombe le 12 prairial an X et mort à Sainte-Colombe le 11 mai 1869 [1][2] , est un homme politique de la Manche.

Né dans une famille d’ancienne noblesse, fils de Charles Ambroise Le Courtois de Sainte-Colombe, ce personnage qui est l’ami d’Alexis de Tocqueville abandonne ses études à l’Ecole Polytechnique pour se faire cultivateur sur ses terres natales [3] .

Maire de sa commune de 1826 à la date de son décès, il est nommé conseiller général du canton de Saint-Sauveur-le-Vicomte en 1833. Il reste en poste jusqu'à sa mort en 1869 [4].

Son grand-père maternel est le marquis de Briges, écuyer de Louis XVI. Ce grand-père est resté dans l’histoire. C’est lui qui était le postillon de la voiture du roi à Varennes. Émigré, il fut tué au débarquement de Quiberon en 1795[3] .

Distinctions

Il est officier de l'ordre impérial de la Légion d'honneur [1].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 AD50, NMD Sainte Colombe, 1793, An VIII – An X (5 Mi 857), page 48/54 Acte de naissance (lire en ligne).
  2. Acte de décès n° 4 - État civil de Sainte-Colombe.
  3. 3,0 et 3,1 Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 2, éd. Eurocibles, Marigny, 2001.
  4. « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.

Voir aussi