Alphonse Vaultier

De Wikimanche

Alphonse Vaultier, né à Saint-Lô le 12 avril 1742 et mort à Saint-Vaast-la-Hougue le 9 juillet 1817 [1], est une personnalité militaire et politique de la Manche.

Il se distingue de bonne heure dans la marine. Dès l'âge de 22 ans, il fait en qualité de lieutenant plusieurs voyages à l'Ile de France (La Réunion) et dans les Indes. Embarqué comme auxiliaire en 1779 sur la frégate La Surveillante, il soutient contre Le Québec un combat mémorable, au cours duquel il est blessé grièvement : il perd en partie l'usage du bras droit. Dans un rapport fait au roi en 1782 sur le funeste combat, où le comte de Grasse fut fait prisonnier, on voit que c'est au courage et au sang-froid de Vaultier qu'on dut le salut du vaisseau La Bourgogne.

La même année, il est fait capitaine de brûlot. Quoique les blessures dont il est couvert lui eurent déjà valu une pension sur la caisse des invalides, il ne veut pas encore abandonner le service de la patrie. Il mérite bientôt d'être reçu chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, capitaine de 3e, puis de 1re classe et commandant du port de Cherbourg. Enfin, le 26 brumaire an II, il est nommé contre-amiral. C'est en cette qualité qu'il commande en l'an III, une division de l'escadre de Brest.

Malgré les observations de Vaultier sur le mauvais état des vaisseaux, et le danger qu'il y avait de se mettre en mer, on s'obstine à faire sortir l'escadre du port, et tous les efforts de notre marin intrépide ne peuvent empêcher la perte de six vaisseaux.

Comme il n'est pas compris dans l'organisation de la marine de l'an IV, il se retire à Saint-Vaast-la-Hougue, où ses vertus civiles lui attirent autant d'amis que ses vertus guerrières lui avaient fait d'admirateurs. Il est nommé conseiller général de la Manche en 1800 et siège jusqu'en 1810 [2]. Ne voulant pas cesser d'être utile à ses concitoyens, il accepte la place de maire [2]. II meurt le 9 juillet 1817.

Il est maire de Saint-Vaast-la-Hougue de 1808 à 1813.

Notes et références

  1. AD50, NMD Saint-Vaast-la-Hougue, 1815 – 1817 (5 Mi 689), page 347/403 Acte de naissance (lire en ligne).
  2. 2,0 et 2,1 « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.

Source

  • T. Papineau, Annuaire de la Manche, 1832.