Église Saint-Pierre (La Chapelle-en-Juger)

De Wikimanche

L'église Saint-Pierre

L'église Saint-Pierre de La Chapelle-en-Juger est un édifice catholique de la Manche.

Détruite lors de l'« Opération Cobra » le 25 juillet 1944, l'édifice est reconstruit par Jacques Prioleau, Michel Pinget et Émile Sureau[1].

La première pierre est posée le 14 juillet 1957[1]. Seuls le porche et une partie de la tour à bâtière ont pu être conservés.

La statue de la Vierge est réalisée par E.-J. Belloni de Lyon, le Christ en croix, le retable de saint Célerin, et le monument aux morts par Philippe Kaëppelin. Jacques Le Chevallier conçoit les vitraux. La réalisation de la ferronnerie (chandeliers et tabernacles) est confiée aux Entreprises Maison des Riceys, dans l'Aube[1].

La consécration a lieu le 20 décembre 1959[1].

Le 30 mars 2003, l'église de La Chapelle-Enjuger reçoit le label Patrimoine du 20e siècle[1] en raison de ses qualités architecturales et décoratives.

Le Christ en croix est classé à titre d'objet aux monuments historiques le 20 mars 2003[1].

Le culte de saint Célerin y est célébré depuis des temps immémoriaux (une statue très ancienne de saint Célerin fut brisée en 1562 par les protestants et remplacée par une autre en terre cuite, œuvre d'un artisan du pays).

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 et 1,5 Inventaire du patrimoine de la Reconstruction dans la Manche, Conseil général de la Manche, Conservation des antiquités et objets d’art, 2011.

Liens internes

Lien externe