Microtoponyme

De Wikimanche

Un microtoponyme est un toponyme désignant un lieu ou un espace restreint, généralement dans le cadre d'un territoire communal (ou anciennement paroissial).

Le microtoponyme s'applique plus particulièrement aux noms de hameaux, d'écarts, de fermes, moulins, châteaux et autres bâtiments isolés, ainsi qu'aux lieux-dits (qui en principe désignent des espaces non habités mais portant un nom) : noms de champs, d'herbages, de bois, ainsi que de places et de carrefours (ces derniers relèvent également de l'odonymie, ou étude des noms de voies de communication). Par extension, la microtoponymie inclut encore les noms de petits cours d'eau (sources, ruisseaux) ou points d'eau (mares, étangs, lacs), quoique ceux-ci puissent aussi être regroupés sous l'appellation de microhydronymes, et donc se rattacher à l'hydronymie.

L'étude des microtoponymes ne diffère pas fondamentalement de celle des noms de communes ou d'anciennes paroisses : il en est, comme ces derniers, de tous les âges, et ils s'échelonnent de l'époque pré-indo-européenne aux temps modernes. Mais le fait est que les noms tardifs (médiévaux et modernes) sont prédominants, de telle sorte que l'étude des microtoponymes repose davantage sur celle des appellatifs romans et des noms de famille médiévaux que ne le fait celle des noms de communes.