Michel Pelchat

De Wikimanche

Michel Pelchat.

Michel Jacques Pierre Pelchat, né à Camembert (Orne) le 11 janvier 1938 [1] et mort à Plaisir (Yvelines) le 1er avril 1975 [2], est une personnalité sportive de la Manche, coureur cycliste de son état.

Il est licencié au VC Saint-Hilaire de 1962 à 1971.

Champion du monde amateur de cyclo-cross à Zurich

Le sport cycliste normand en général, et manchois en particulier, a eu son lot de champions, mais seul Michel Pelchat figure au palmarès officiel des championnats du monde d’une discipline particulièrement exigeante : le cyclo-cross.

Né dans l’Orne, Michel Pelchat fait sa carrière cycliste de 1962 à 1971, sous les couleurs du Vélo-club de Saint-Hilaire-du-Harcouët, l’un des meilleurs clubs cyclistes de la Manche.

Avant de se consacrer au cyclisme en général et au cyclo-cross en particulier, il est gardien de but de football à Vimoutiers, coureur à pied à l’armée où ses qualités foncières sont remarquées [3].

Dès 1962, il obtient le titre de champion de Normandie de cyclo-cross qu’il conserve neuf fois et est deux fois champion de France en 1964 et 1966 [3]. Son plus beau succès, parmi une centaine de victoires à son palmarès, est la première place au championnat du monde amateurs à Zurich, en Suisse, le 19 février 1967. Avant de « raccrocher », il remporte une ultime victoire à Saint-Lô en 1971 [3].

Michel Pelchat décède dans un accident de la circulation à bord de l’ambulance qu’il conduit alors qu’il rentre pour assister à l’une des grandes épreuves cyclistes normandes, Paris-Camembert, dont l’arrivée se situe à l’époque dans son village natal [3].

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1975.
  2. « Acte de décès n° 37 - État-civil de Plaisir - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1975.
  3. 3,0 3,1 3,2 et 3,3 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier.

Lien externe