Mathelin Hervé

De Wikimanche

Mathelin Hervé, qui vécut au 15e siècle, est une personnalité judiciaire de la Manche.

Un office contesté

Mathelin Hervé, dont on sait peu de choses, reçut en 1450, soit trois ans avant la fin de la guerre de Cent Ans, l'office de vicomte de Carentan du neveu du roi de France Charles VII, autrement dit François 1er dit le Bien-Aimé, duc de Bretagne, qui mourut la même année. À la fin de la guerre, en 1453, Charles VII confirma à diverses personnalités, dont Mathelin Hervé, toutes les provisions d'offices qu'avait octroyées son ducal neveu en Normandie [1]. Cette confirmation souleva de nombreuses protestations de la part de ceux qui, retirés au Mont Saint-Michel, prétendaient y avoir conservé la possession ininterrompue de leurs offices [2].

On notera que cet octroi d'office chevauche celui de Jean V de Bueil, vicomte de Carentan de 1450 à 1477.

Notes et références

  1. […] à l'office de viconte de Carentan, de la personne de Mathelin Hervé (Siméon Luce, Chronique du Mont-Saint-Michel (1343-1468), Firmin-Didot, Paris, t. 2, 1883, p. 250, § CCXCVI).
  2. Siméon Luce, op. cit., p. 248.

Articles connexes