Louis-Bernardin Le Neuf

De Wikimanche

Louis-Bernardin Le Neuf, mort en 1794, est une personnalité de la Manche.

Dans la charrette de Madame Élisabeth

Louis-Bernardin Le Neuf est le dernier des seigneurs de Sourdeval dont le premier, François, avait pris possession au milieu du XVIIe siècle. Il a laissé son nom à l’une des principales rues de la petite cité du sud de la Manche qui s’appela un temps Sourdeval-Le-Neuf.

Ce dernier représentant de la lignée fait carrière dans la Marine et a été enseigne des vaisseaux du roi.

À l’aube de la Révolution, il est choisi au bénéfice de l’âge pour présider en 1789 l’assemblée du grand bailliage du Cotentin. Le vieil homme n’accepte pas les temps nouveaux et demeure fidèle au roi jusqu’à sa mort.

Après la fuite de Varennes, il s’offre même en otage pour protéger la famille royale. Il est rejeté en prison et condamné à mort le 9 mai 1794. Sur le chemin de l’échafaud, il fait partie de la même charrette que Madame Élisabeth, la sœur du roi défunt : il est exécuté cinq minutes avant elle.

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 1, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, ISBN 2891454190