Jean Pontas-Duméril

De Wikimanche

Jean Louis François Pontas-Duméril, né à Cherbourg le 1e mars 1753, mort à Valognes le 26 mars 1826, est un homme politique de la Manche, médecin de profession.

Il est le fils de Pontas dit Duméril, avocat à Cherbourg, issu de l'union vers 1725 de M. Pontas, armateur cherbourgeois, avec Louise Sophie Duméril, et d'une demoiselle Dubois. Les deux autres enfants du couple deviennent religieuse et juge au tribunal de Valognes[1].

Jean Pontas-Duméril est élu membre du Conseil général de la Manche en 1792, en tant qu'administrateur du district de Valognes. Il le préside de 1820 à 1821 et de 1823 à 1825 [2].

Il est désigné comme conseiller général de la Manche en 1817. Il reste en poste jusqu'à sa mort, en 1826 [2].

Il est président du district de Valognes en 1790 [2].

Il est maire de Valognes à trois reprises, de 1789 à 1790, de 1808 à 1813 et en 1817 [2].

Il épouse Désirée Marie Louise Ango, sœur de la mère de Jules Barbey d’Aurevilly (1808-1889), qu'il l'hébergera à Valognes lors de ses études. De cette union naissent[1] :

Distinction

  • Chevalier de l'ordre royal de la Légion d'honneur[3].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Correspondance familiale.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.
  3. État civil de Valognes - Acte de décès

Voir aussi