Auguste d'Aboville

De Wikimanche

Auguste d'Aboville, né à Venise (Italie) le 6 juillet 1810, mort à Paris le 12 août 1865, est une personnalité militaire de la Manche.

Il est major général du port militaire de Cherbourg de 1860 à 1863.

Il est membre de la Société nationale académique de Cherbourg [1].

Il se marie à Cherbourg le 25 septembre 1843 avec Sophie Lefebvre. Ils ont quatre enfants : Marie Caroline (1844), Marie Lucie (1845), Gaston (1847) et Eugène (1849), tous nés à Cherbourg.

Carrière militaire

Il suit ses études militaires à Angoulême, à partir de 1825. Il est enseigne de vaisseau en 1832, à 21 ans, puis lieutenant de vaisseau en 1839.

Promu rapidement capitaine de vaisseau, il commande le Jean-Bart, puis le Napoléon pendant la guerre de Crimée. Il est envoyé en Chine comme commandant de L'Audacieuse, avec laquelle il participe à la prise de Canton en décembre 1857. Le commandement supérieur de la place lui est aussitôt confié.

Promu contre-amiral le 9 juillet 1860, il est nommé quelques jours après major général du port militaire de Cherbourg. Il prend ensuite le commandement supérieur de la Marine à Alger en 1863, de la division du Levant et du bureau des mouvements au ministère de la Marine à Paris.

Il meurt en activité en 1865, à 55 ans.

Distinctions

Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1839, puis promu officier en 1853 et commandeur en 1858.

Il est chevalier de Saint-Louis.

Hommage

Une rue de Cherbourg perpétue sa mémoire.

Notes et références

  1. Raymond Lefèvre, Histoire anecdotique de Cherbourg à l'intention de nos écoliers, Cherbourg-Éclair, 1941, rééditée en 1973 par La Dépêche.

Lien interne