Jean-René de Verdun de la Crenne

De Wikimanche

(Redirigé depuis Jean-René Verdun de la Crenne)

Jean René Antoine de Verdun, marquis de la Crenne, né à Aucey-la-Plaine le 5 avril 1741, mort à Versailles (aujourd'hui Yvelines) le 3 août 1805, est une personnalité militaire et scientifique de la Manche.

Fils de René Louis de Verdun, seigneur de La Crenne (v. 1690-1744), mousquetaire puis capitaine général de Pontorson, et de Catherine Madeleine Plessard de Servigny (1702-?), il entre en 1756 aux Gardes-marine à Toulon [1] et participe à de nombreux combats contre les Anglais. Il est fait deux fois prisonnier.

Blessé grièvement en 1765 lors du siège de Larache, il est promu lieutenant de vaisseau la même année, mais doit renoncer à naviguer pendant quelque temps.

Il en profite pour s'intéresser aux travaux scientifiques de l'époque. Il rembarque en 1768 avec Cassini pour une expédition scientifique sur les bancs de Terre-Neuve. En 1771, il prend le commandement de la frégate Le Flore pour une expédition l’Académie des sciences ayant pour but de tester de nouveaux chronomètres et instruments pour améliorer la mesure des longitudes en mer.

La même année, à l'occasion d'une campagne scientifique en Baltique, il fait escale à Saint-Pétersbourg (Russie), où il est introduit auprès de limpératrice Catherine II, qui le fait mander en 1777 pour le consulter sur l’organisation de la Marine française, qu’elle souhaitait prendre comme modèle pour la Marine impériale russe.

Membre adjoint de l’Académie de marine depuis 1771, il devient membre ordinaire en 1777 [1].

Il est promu capitaine de vaisseau en 1779, et reçoit le commandement du vaisseau Le Zodiaque.

Il participe à la guerre de Sept Ans et à la guerre d'indépendance des États-Unis.

Major général des forces navales, il est commandant la station navale des Antilles en 1785, et termine sa carrière avec le grade de chef d'escadre, obtenu en 1787 [1], avant de prendre sa retraite en 1791, pendant la Révolution française.

Il est élu membre correspondant pour la géographie de l’Institut national des sciences et des arts (classe des sciences morales et politiques) en 1796 [1].

Distinctions

En 1776, de Verdun est fait chevalier de l’Ordre royal et militaire de Saint-Louis.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 « Verdun de la Crenne Jean-René-Antoine, marquis de (1741-1805) », Académie de Marine. (lire en ligne).