Yves Saudray

De Wikimanche

Révision datée du 26 février 2023 à 17:56 par Yane (discussion | contributions) (lien)

Yves Saudray, né à Quettreville-sur-Sienne le 22 janvier 1926, est une personnalité scientifique et politique de la Manche.

Biographie

Il est le fils de Henri Saudray, ouvrier agricole, et de Augustine Laurent [1].

Il suit ses études à l'École normale d'instituteurs de Caen (Calvados) et à la faculté des sciences de Caen [1]. Il est licencié ès sciences et docteur d'État ès sciences.

Le 6 septembre 1947, il se marie avec Claudine Clément, qui lui donne trois enfants [1].

Il commence sa carrière professionnelle en 1951 comme assistant à la faculté des sciences de Caen, avant d'être nommé en 1953 chef de travaux au laboratoire de biologie marine à Luc-sur-Mer (Calvados) [1]. En 1962, il est maître de conférences de biologie animale à la faculté des sciences d'Alger (Algérie), puis professeur dans le même établissement [1]. En 1963, il est nommé directeur de la station d'aquaculture et des pêches à Bou-Ismaël (Algérie), avant de revenir à la faculté des sciences d'Alger comme professeur de biologie générale [1].

En 1967, il rejoint la faculté des sciences de Nantes (Loire-Atlantique), d'abord comme maître de conférences de biologie marine, puis en 1970 comme directeur de l'unité d'enseignement et de recherche (UER) des sciences de la nature [1].

En 1973, il est nommé recteur de l'Académie de Limoges (Haute-Vienne), puis en 1979 recteur de l'Académie de Nantes [1].

En 1983, il est adjoint de Michel Chaut (RPR), maire de Nantes, puis en 1989 maire de La Bernerie-en-Retz (Loire-Atlantique), jusqu'en 1995.

Il est conseiller régional des Pays de la Loire.

Distinctions

  • Chevalier de la Légion d'honneur
  • Officier de l'Ordre national du mérite
  • Commandeur des Palmes académiques

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 et 1,7 « Saudray, Yves », Who's who in France, éd. Jacques Lafitte, 1994.