Villa Bailleul : Différence entre versions

De Wikimanche

(ajout modèle notes et references)
(restauration)
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Fichier:Pontorson (50) Villa Bailleul 01.JPG|thumb|right|280px|La villa Bailleul.]]
 
[[Fichier:Pontorson (50) Villa Bailleul 01.JPG|thumb|right|280px|La villa Bailleul.]]
 
[[Fichier:Pontorson (50) Villa Bailleul 05.JPG|thumb|200px|La citerne.]]
 
[[Fichier:Pontorson (50) Villa Bailleul 05.JPG|thumb|200px|La citerne.]]
La '''villa Bailleul''' ou '''La Feuillée''' est une demeure historique de la [[Manche]], sise au 1 rue du Dr Bailleul à [[Pontorson]].
+
La '''villa Bailleul''' ou '''La Feuillée''' est une demeure historique de la [[Manche]], sise au 1 rue du Docteur-Bailleul à [[Pontorson]].
  
 
== Historique ==
 
== Historique ==
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
Elle devient ensuite propriété du docteur [[Bailleul]]<ref name=drac/>.
 
Elle devient ensuite propriété du docteur [[Bailleul]]<ref name=drac/>.
  
Elle fait face à la [[Gare de Pontorson|gare]] <ref name=drac/>. La propriété comprend également un bâtiment de communs près duquel se situe une imposante citerne imposante en béton, de style rocaille alors à la mode dans les jardins bourgeois, conçue par Joseph Monnier ([[1823]]-[[1906]]) <ref>Fiche de {{WP|Joseph Monnier}} sur ''Wikipédia''.</ref>, jardinier du duc d’Uzès puis du jardin du Louvre et pionnier du béton armé <ref name=drac/>.
+
Elle fait face à la [[Gare de Pontorson|gare]] <ref name=drac/>. La propriété comprend également un bâtiment de communs près duquel se situe une imposante citerne imposante en béton, de style rocaille alors à la mode dans les jardins bourgeois, conçue par Joseph Monier ([[1823]]-[[1906]]) <ref>Fiche de {{WP|Joseph Monier}} sur ''Wikipédia''.</ref>, jardinier du duc d’Uzès puis du jardin du Louvre et pionnier du béton armé<ref name=drac/>.
  
 
Plusieurs ventes réduisent le terrain et la villa est abandonnée par ses propriétaires <ref name=drac/>.
 
Plusieurs ventes réduisent le terrain et la villa est abandonnée par ses propriétaires <ref name=drac/>.
Ligne 15 : Ligne 15 :
 
Elle est inscrite au titre des monuments historiques par arrêté préfectoral du [[30 septembre]] [[2011]] (façades et toitures de la villa et du bâtiment de communs, la citerne rocaille en totalité avec l'ensemble de son agencement hydraulique et décoratif, et la clôture) <ref name=merimee>{{Mérimée|PA50000075}}</ref>.
 
Elle est inscrite au titre des monuments historiques par arrêté préfectoral du [[30 septembre]] [[2011]] (façades et toitures de la villa et du bâtiment de communs, la citerne rocaille en totalité avec l'ensemble de son agencement hydraulique et décoratif, et la clôture) <ref name=merimee>{{Mérimée|PA50000075}}</ref>.
  
Le [[29 août]] [[2012]], un incendie ravage le premier étage et le toit d'une annexe de la villa Bailleul, squattée et en négociation de vente pour être réhabilitée <ref>« Incendie dans une maison classée à Pontorson », ''lamanchelibre.fr'', 29 août 2012. [http://www.lamanchelibre.fr/actualite-38113-incendie-dans-une-maison-classee-a-pontorson.html ''(lire en ligne)''].</ref>.
+
Le [[29 août]] [[2012]], un incendie ravage le premier étage et le toit d'une annexe de la villa Bailleul, squattée et en négociation de vente pour être réhabilitée <ref>« Incendie dans une maison classée à Pontorson », ''La Manche Libre'', site internet, 29 août 2012. [http://www.lamanchelibre.fr/actualite-38113-incendie-dans-une-maison-classee-a-pontorson.html ''(lire en ligne)''].</ref>.
 +
 
 +
Sa restauration par le cabinet d'architecture Detry-Levy & Associés est actuellement en cours<ref>''detry-levy'', site internet consulté le 1er juillet 2020 [http://detry-levy.eu/restauration-dune-villa-a-pontorson/ ''(lire en ligne)''].</ref>.
  
 
== Architecture ==
 
== Architecture ==
Ligne 21 : Ligne 23 :
 
Bâtiment à cinq travées <ref name=drac/> de style néo-Louis XIII en brique et pierre <ref name=merimee/> (grandes fenêtres droites avec encadrement en brique et pierre, chaînage des angles), la villa comprend un sous-sol, un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage mansardé couvert d'un toit en forte pente <ref name=drac/>.  
 
Bâtiment à cinq travées <ref name=drac/> de style néo-Louis XIII en brique et pierre <ref name=merimee/> (grandes fenêtres droites avec encadrement en brique et pierre, chaînage des angles), la villa comprend un sous-sol, un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage mansardé couvert d'un toit en forte pente <ref name=drac/>.  
  
Le bâtiment de communs à deux étages longe la route. Par un escalier rocaille, on accède à la citerne d'eau en béton armé construite par Monnier. Portée par six poteaux en forme de troncs d’arbres et coiffée d’une couverture à six pans telle celle d’un kiosque, elle est entourée d’une galerie qui la relie aux communs. Un épi de faitage a probablement disparu. Au-dessous, un jet d’eau jaillissait d’une rocaille pour alimenter un petit bassin. L'ensemble est l'un des rares témoignages de l’art rocaille en Basse-Normandie et le seul exemple régional dû à Monnier <ref name=drac/>.
+
Le bâtiment de communs à deux étages longe la route. Par un escalier rocaille, on accède à la citerne d'eau en béton armé construite par Monier. Portée par six poteaux en forme de troncs d’arbres et coiffée d’une couverture à six pans telle celle d’un kiosque, elle est entourée d’une galerie qui la relie aux communs. Un épi de faitage a probablement disparu. Au-dessous, un jet d’eau jaillissait d’une rocaille pour alimenter un petit bassin. L'ensemble est l'un des rares témoignages de l’art rocaille en Basse-Normandie et le seul exemple régional dû à Monier <ref name=drac/>.
  
 
{{Notes et références}}
 
{{Notes et références}}

Version actuelle datée du 1 juillet 2020 à 11:08

La villa Bailleul.
La citerne.

La villa Bailleul ou La Feuillée est une demeure historique de la Manche, sise au 1 rue du Docteur-Bailleul à Pontorson.

Historique

La villa est construite entre 1870 et 1880 pour le directeur de la Compagnie des polders de l’Ouest, qui a succédé à la Compagnie Mosselman pour l'aménagement de terres agricoles dans la baie du Mont-Saint-Michel [1].

Elle devient ensuite propriété du docteur Bailleul[1].

Elle fait face à la gare [1]. La propriété comprend également un bâtiment de communs près duquel se situe une imposante citerne imposante en béton, de style rocaille alors à la mode dans les jardins bourgeois, conçue par Joseph Monier (1823-1906) [2], jardinier du duc d’Uzès puis du jardin du Louvre et pionnier du béton armé[1].

Plusieurs ventes réduisent le terrain et la villa est abandonnée par ses propriétaires [1].

Elle est inscrite au titre des monuments historiques par arrêté préfectoral du 30 septembre 2011 (façades et toitures de la villa et du bâtiment de communs, la citerne rocaille en totalité avec l'ensemble de son agencement hydraulique et décoratif, et la clôture) [3].

Le 29 août 2012, un incendie ravage le premier étage et le toit d'une annexe de la villa Bailleul, squattée et en négociation de vente pour être réhabilitée [4].

Sa restauration par le cabinet d'architecture Detry-Levy & Associés est actuellement en cours[5].

Architecture

Bâtiment à cinq travées [1] de style néo-Louis XIII en brique et pierre [3] (grandes fenêtres droites avec encadrement en brique et pierre, chaînage des angles), la villa comprend un sous-sol, un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage mansardé couvert d'un toit en forte pente [1].

Le bâtiment de communs à deux étages longe la route. Par un escalier rocaille, on accède à la citerne d'eau en béton armé construite par Monier. Portée par six poteaux en forme de troncs d’arbres et coiffée d’une couverture à six pans telle celle d’un kiosque, elle est entourée d’une galerie qui la relie aux communs. Un épi de faitage a probablement disparu. Au-dessous, un jet d’eau jaillissait d’une rocaille pour alimenter un petit bassin. L'ensemble est l'un des rares témoignages de l’art rocaille en Basse-Normandie et le seul exemple régional dû à Monier [1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 et 1,7 Monuments historiques protégés en Basse-Normandie en 2011 et 2012, Direction régionale des affaires culturelles de Basse-Normandie, 2013.
  2. Fiche de Wikipedia-logo-v2.svg Joseph Monier sur Wikipédia.
  3. 3,0 et 3,1 « Notice n°PA50000075 », base Mérimée (architecture), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.
  4. « Incendie dans une maison classée à Pontorson », La Manche Libre, site internet, 29 août 2012. (lire en ligne).
  5. detry-levy, site internet consulté le 1er juillet 2020 (lire en ligne).