Sergenterie de Pont-l'Abbé

De Wikimanche

Révision datée du 8 novembre 2012 à 13:33 par Dominique fournier (discussion | contributions) (mef)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

La sergenterie de Pont-l'Abbé est une ancienne circonscription administrative de la Manche.

Elle ressortissait aux élections de Valognes et de Carentan, qui faisaient elle-mêmes partie de la généralité de Caen.

Il en est fait mention en 1612/1636 sous la forme sergeanterie du Pont Labbé [1], en 1713 sous la forme sergenterie du Pont l'abbé et sergenterie du Pontlabé [2], et en 1735 sous les formes sergenterie du Pont Labé et sergenterie du Pont-Labé [3].

Elle relevait en 1612/1636 de l'élection de Valognes, et comprenait 27 paroisses :

  1. Amfreville.
  2. Azeville.
  3. Biniville.
  4. La Bonneville.
  5. Cauquigny, ancienne paroisse et commune, aujourd'hui rattachée à Amfreville.
  6. Colomby.
  7. Crosville.
  8. Écausseville.
  9. Émondeville.
  10. Éroudeville.
  11. Étienville.
  12. Fresville.
  13. Golleville.
  14. Gourbesville.
  15. Le Ham.
  16. Hautteville.
  17. Hémevez.
  18. Le Homme, ancienne paroisse puis commune, aujourd'hui rattachée à Picauville.
  19. Morville.
  20. Orglandes.
  21. Picauville, dont le nom alternatif était Pont-l'Abbé.
  22. Rauville-la-Place.
  23. Reigneville.
  24. Saint-Marcouf.
  25. Sainte-Colombe.
  26. Sortosville.
  27. Urville.


En 1677, les paroisses d'Azeville et La Bonneville appartiennent à la sergenterie de Montebourg, élection de Carentan.


En 1713, 24 paroisses de la sergenterie de Pont-l'Abbé se trouvent partagées entre les deux élections :

  • Élection de Carentan :
  1. Amfreville.
  2. Cauquigny.
  3. Émondeville.
  4. Fresville.
  5. Le Ham.
  6. Saint-Marcouf.
  • Élection de Valognes :
  1. Biniville.
  2. Colomby.
  3. Crosville.
  4. Écausseville.
  5. Éroudeville.
  6. Étienville.
  7. Golleville.
  8. Hautteville.
  9. Hémevez.
  10. Le Homme.
  11. Morville.
  12. Orglandes.
  13. Picauville, dont le nom alternatif était Pont-l'Abbé.
  14. Rauville-la-Place.
  15. Reigneville.
  16. Sainte-Colombe.
  17. Sortosville.
  18. Urville.


En outre, la paroisse de Gourbesville est recensée en 1713 et 1735 dans la sergenterie du Val de Saire, élection de Carentan. Ce nom est orthographié Gouberville en 1713, ce qui est manifestement une erreur due à la confusion avec la paroisse de Gouberville de la même sergenterie.

Notes et références

  1. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BN, ms. fr. 4620]
  2. Dénombrement des généralités de 1713 [BN, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  3. Nouveau dénombrement du royaume par generalités, elections, paroisses et feux […], t. II, Impr. Pierre Prault, Paris, 1735, p. 54b et 56a.