Saint-Thomas-de-Cherbourg (Canada)

De Wikimanche

Révision datée du 30 août 2021 à 16:50 par Teddy (discussion | contributions) (situation)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
L'église en 1945.

Saint-Thomas-de-Cherbourg est un lieu-dit dans la province du Québec, au Canada.

Situation

Saint-Thomas-de-Cherbourg est situé au pied des monts Chics-Chocs, sur le versant sud du fleur Saint-laurent, à 460 km au nord-est de Québec et à 260 km à l'ouest de Gaspé. Saint-Jean-de-Cherbourg se trouve à 13 km à l'est.

Histoire

Les premiers habitants s'installent en 1934 dans le cadre du plan Vautrin destiné à favoriser la colonisation de la rive droite du Saint-Laurent [1].

D'abord simple village, Saint-Thomas-de-Cherbourg devient une « municipalité de paroisse » le 1er mai 1954 [2].

Perdant de plus en plus de population, elle est absorbée le 27 novembre 1982 par Les Méchins [3], qui fait partie de la municipalité régionale de comté de La Matanie et de la région administrative du Bas-Saint-Laurent.

En septembre 1970, le Premier ministre Robert Bourassa visite Saint-Thomas-de-Cherbourg [4].

Elle tire son nom du canton de Cherbourg.

Population

Saint-Thomas-de-Cherbourg compte 979 habitants en 1956, 535 dix ans plus tard et seulement 103 en 1971.

Économie

L'industrie forestière est l'activité dominante de la commune.

Notes et références

  1. Aurèle Richard, Lucien Mercier, Gaston East, Étude agrologique et économique de la paroisse de St-Thomas-de-Cherbourg dans le comté de Matane, Ministère de la Colonisation, 1957.
  2. Gazette officielle du Québec, n° 18, 1er mai 1954.
  3. Gazette officielle du Québec, n° 48, 27 novembre 1982.
  4. « Le premier ministre Robert Bourassa à Saint-Thomas-de-Cherbourg », La Voix gaspésienne, 2 septembre 1970.

Lien externe