Différences entre versions de « Querqueville »

De Wikimanche

(→‎Sports : lien)
 
(8 versions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 128 : Ligne 128 :
  
 
{{Modèle:Infos_mairie
 
{{Modèle:Infos_mairie
| Lun_mat= 9 h - 11 h 30
+
| Lun_mat= 9 h 30 - 11 h 45
| Lun_a-m= 14 h - 16 h
+
| Lun_a-m= 13 h 45 - 16 h 30
| Mar_mat= 9 h - 11 h 30
+
| Mar_mat= 9 h 30 - 11 h 45
| Mar_a-m= 14 h - 16 h
+
| Mar_a-m= 13 h 45 - 16 h 30
| Mer_mat= 9 h - 11 h 30
+
| Mer_mat= 8 h 30 - 11 h 45
| Mer_a-m= 14 h - 18 h
+
| Mer_a-m= 13 h 45- 16 h 30
| Jeu_mat= 9 h - 11 h 30
+
| Jeu_mat= 9 h 30 - 11 h 45
| Jeu_a-m= 14 h - 16 h
+
| Jeu_a-m= 13 h 45- 16 h 30
| Ven_mat= 9 h - 11 h 30
+
| Ven_mat= 9 h 30 - 11 h 45
| Ven_a-m= 14 h - 16 h
+
| Ven_a-m= 13 h 45 - 16 h 30
 
| Sam_mat=
 
| Sam_mat=
 
| Sam_a-m=
 
| Sam_a-m=
 
| Vue_mairie=Querqueville Mairie.jpg|thumb
 
| Vue_mairie=Querqueville Mairie.jpg|thumb
 
| Libellé=La mairie (2015).
 
| Libellé=La mairie (2015).
| Adresse= 3 avenue de Couville
+
| Adresse= 3 avenue de Couville<br />Querqueville
| CP_commune= 50460 Querqueville
+
| CP_commune= 50460 Cherbourg-en-Cotentin
 
| Tél= 02 33 01 65 00
 
| Tél= 02 33 01 65 00
| Fax= 02 33 03 25 56
+
| Fax=  
| Courriel= administration@ville-querqueville.fr
+
| Courriel= population.50460@cherbourg.fr
| Siteweb= www.ville-querqueville.fr
+
| Siteweb= www.cherbourg.fr/recherche-81.html?q=Querqueville
 
| Commentaire=
 
| Commentaire=
| Source_site= Annuaire Service-Public
+
| Source_site= [https://www.cherbourg.fr/infos-services/mairies/mairie-deleguee-de-querqueville-1690.html Site de Cherbourg-en-Cotentin]
| Source_date= 22 août 2012
+
| Source_date= 2 juin 2021.
 
}}
 
}}
  
Ligne 167 : Ligne 167 :
  
 
* [[Aérodrome de Querqueville]] : créé en [[1925]] par la Marine Nationale<ref>[[https://www.anciens-aerodromes.com/AtlasDGACOct16/html/aero173.htm fiche sur anciens-aerodromes.com]]</ref>, aujourd'hui disparu suite à la construction de l'[[École des fourriers de Querqueville|École des fourriers]]. <br />Il fut utilisé par les Allemands de [[1940]] à [[1944]], bombardé par les Alliés, puis remis en état par les Américains en 1944 sous le code A-23C Querqueville. <br />Il fut en particulier utilisé en septembre 1944 lors d'un pont aérien jour et nuit par 200 avions Douglas C-47 Skytrain à destination de l'aérodrome de Reims pour approvisionner en carburant l'avancée rapide vers l'est de la 3{{e}} armée américaine de [[George Patton|Patton]] (TUSA (Third US Army)) [[http://olive-drab.com/od_mvg_jerry_can.php jerrycans]]. <br />Il fut également utilisé en [[1945]] par les Alliés dans le cadre de l'« Opération Lusty », pour recevoir, entre autres, 9 Messerschmitt Me 262 venant du terrain de Lechfeld, près d'Augsbourg en Allemagne, via Saint-Dizier et Melun, avant leur embarquement à Cherbourg sur le porte-avions britannique ''Reaper'' à destination des États-Unis. <br />Jusqu'à la fin des années 1950, l'accès piéton à la plage passait sur les deux pistes, l'une en PBS (prefabricated bituminous surfacing ou Hessian Mat) avec un grillage en maille carrée, l'autre en plaques PSP (Pierced Steel Planks) bien connues <ref>Voir en particulier [http://www.6juin1944.com/assaut/9usaaf/9alg.php?page=a23 La 9{{exp|th}} US Army Air Force en Normandie], [http://www.forgottenairfields.com/france/lower-normandy/manche/querqueville-a-23c-s1077.html Les terrains d'aviation abandonnés] (en anglais), et [https://en.wikipedia.org/wiki/Operation_Lusty Operation Lusty] (en anglais). </ref>.
 
* [[Aérodrome de Querqueville]] : créé en [[1925]] par la Marine Nationale<ref>[[https://www.anciens-aerodromes.com/AtlasDGACOct16/html/aero173.htm fiche sur anciens-aerodromes.com]]</ref>, aujourd'hui disparu suite à la construction de l'[[École des fourriers de Querqueville|École des fourriers]]. <br />Il fut utilisé par les Allemands de [[1940]] à [[1944]], bombardé par les Alliés, puis remis en état par les Américains en 1944 sous le code A-23C Querqueville. <br />Il fut en particulier utilisé en septembre 1944 lors d'un pont aérien jour et nuit par 200 avions Douglas C-47 Skytrain à destination de l'aérodrome de Reims pour approvisionner en carburant l'avancée rapide vers l'est de la 3{{e}} armée américaine de [[George Patton|Patton]] (TUSA (Third US Army)) [[http://olive-drab.com/od_mvg_jerry_can.php jerrycans]]. <br />Il fut également utilisé en [[1945]] par les Alliés dans le cadre de l'« Opération Lusty », pour recevoir, entre autres, 9 Messerschmitt Me 262 venant du terrain de Lechfeld, près d'Augsbourg en Allemagne, via Saint-Dizier et Melun, avant leur embarquement à Cherbourg sur le porte-avions britannique ''Reaper'' à destination des États-Unis. <br />Jusqu'à la fin des années 1950, l'accès piéton à la plage passait sur les deux pistes, l'une en PBS (prefabricated bituminous surfacing ou Hessian Mat) avec un grillage en maille carrée, l'autre en plaques PSP (Pierced Steel Planks) bien connues <ref>Voir en particulier [http://www.6juin1944.com/assaut/9usaaf/9alg.php?page=a23 La 9{{exp|th}} US Army Air Force en Normandie], [http://www.forgottenairfields.com/france/lower-normandy/manche/querqueville-a-23c-s1077.html Les terrains d'aviation abandonnés] (en anglais), et [https://en.wikipedia.org/wiki/Operation_Lusty Operation Lusty] (en anglais). </ref>.
 +
* [[Baie de Querqueville]]
 +
* [[Batterie York]]
 
* [[Bois de Querqueville]]
 
* [[Bois de Querqueville]]
 +
* [[Caserne Dixmude (Querqueville)|Caserne Dixmude]]
 
* [[Chapelle Saint-Germain (Querqueville)|Chapelle Saint-Germain]] (9{{e}} ou 10{{e}}) : construite sur un bâtiment plus ancien. Pierres en « [[Arêtes de poisson|arêtes de poisson]] ».
 
* [[Chapelle Saint-Germain (Querqueville)|Chapelle Saint-Germain]] (9{{e}} ou 10{{e}}) : construite sur un bâtiment plus ancien. Pierres en « [[Arêtes de poisson|arêtes de poisson]] ».
 
* [[Château de Querqueville|Château]] (16{{e}}) : actuelle mairie. Napoléon I{{er}} ambitionna d'en faire une résidence impériale <ref>[[Claude Pithois]], ''La Hague, terre ignorée...'', Librairie G. Gautier, 1961, p. 81. </ref>.
 
* [[Château de Querqueville|Château]] (16{{e}}) : actuelle mairie. Napoléon I{{er}} ambitionna d'en faire une résidence impériale <ref>[[Claude Pithois]], ''La Hague, terre ignorée...'', Librairie G. Gautier, 1961, p. 81. </ref>.
 
* [[Digue de Querqueville]] ferme la partie ouest de la [[rade de Cherbourg]].
 
* [[Digue de Querqueville]] ferme la partie ouest de la [[rade de Cherbourg]].
 
* [[Église Notre-Dame (Querqueville)|Église Notre-Dame]] (18{{e}}) : nef néogothique de [[1893]].
 
* [[Église Notre-Dame (Querqueville)|Église Notre-Dame]] (18{{e}}) : nef néogothique de [[1893]].
 +
* [[Fort de Chavagnac (Cherbourg)|Fort de Chavagnac]]
 
* [[Fort de Querqueville]] (18{{e}}).
 
* [[Fort de Querqueville]] (18{{e}}).
 
* [[Gare de Querqueville]]
 
* [[Gare de Querqueville]]
 
* [[Manoir de la Coquerie]] (IMH).
 
* [[Manoir de la Coquerie]] (IMH).
 
* [[Manoir de Banville (Querqueville)]]
 
* [[Manoir de Banville (Querqueville)]]
 +
* [[Plateforme d'accostage de Querqueville]]
 
* [[Pointe de Querqueville]]
 
* [[Pointe de Querqueville]]
 
* [[Polygone de Querqueville]]
 
* [[Polygone de Querqueville]]
Ligne 183 : Ligne 188 :
  
 
==== Naissances ====
 
==== Naissances ====
 +
* [[Charles Trigan]] ([[1694]]-[[1764]]), historien, ecclésiastique
 +
* [[Alphonse Allain]] ([[1924]]-[[1764]]), écrivain
 +
* [[Roger-Jean Lebarbenchon]] ([[1931]]-[[2015]]), linguiste et historien
 +
* [[Jean Sadot]] ([[1945]]-), coureur cycliste
  
* [[Charles Trigan]] ([[1694]]-[[1764]]), historien, ecclésiastique
+
====Décès====
* [[Jean Sadot]] ([[1945]]), coureur cycliste
+
* [[Nicétas Périaux]] ([[1801]]-[[1877]]), libraire-éditeur
  
 
==== Autres ====
 
==== Autres ====
 
+
* [[Pierre de Crisenoy]] ([[1888]]-[[1955]]), y a résidé de nombreuses années.
* [[Pierre de Crisenoy]] (1888-1955), y a résidé de nombreuses années.
+
* [[René Fouquet]] ([[1893]]-[[1942]]), résistant mort en déportation
 
* [[Jean Simon]] ([[1912]]-[[2003]]), général, grand chancelier de l'Ordre de la Libération, résident
 
* [[Jean Simon]] ([[1912]]-[[2003]]), général, grand chancelier de l'Ordre de la Libération, résident
 +
* [[Roger Glinel]] ([[1924]]-[[1944]]), résistant
  
 
== Économie ==
 
== Économie ==
  
 
[[Fichier:Querq-stclair.JPG|thumb|right|La fête de la Saint-Clair.]]
 
[[Fichier:Querq-stclair.JPG|thumb|right|La fête de la Saint-Clair.]]
 
+
* Ace, chaudronnerie nucléaire, 214 salariés
* [[Sodishague|Hypermarché Leclerc]], 7 259 m², plus de 200 emplois
+
* [[Alicante Automobiles]], concessionnaire Skoda
* [[Port pétrolier de Querqueville|Port pétrolier]], créé vers [[1918]]
 
 
* [[CIT]]-[[Alcatel]], anciennement [[Compélec]]
 
* [[CIT]]-[[Alcatel]], anciennement [[Compélec]]
* Ace, chaudronnerie nucléaire, 214 salariés
+
* [[Desplast]], fabrication de fermetures, 180 emplois
 
* [[Port communal de Querqueville|Port communal]]
 
* [[Port communal de Querqueville|Port communal]]
 +
* [[Port pétrolier de Querqueville|Port pétrolier]], créé vers [[1918]]
 +
* [[Sodishague|Hypermarché Leclerc]], 7 259 m², plus de 200 emplois
 
* Sofresid Engineering, 30 salariés
 
* Sofresid Engineering, 30 salariés
* [[Desplast]], fabrication de fermetures, 180 emplois
 
* [[Alicante Automobiles]], concessionnaire Skoda
 
  
 
== Transports ==
 
== Transports ==
Ligne 212 : Ligne 221 :
  
 
== Éducation ==
 
== Éducation ==
* [[École des mousses de Cherbourg]]
 
 
* [[Collège Jules-Ferry]]
 
* [[Collège Jules-Ferry]]
 
* [[Centre éducatif et d'insertion du Bigard]] (ancienne maison d'éducation du Bigard, fondée en 1934)
 
* [[Centre éducatif et d'insertion du Bigard]] (ancienne maison d'éducation du Bigard, fondée en 1934)
Ligne 220 : Ligne 228 :
 
* École maternelle du Bois (73 enfants en 2016<ref name=pm/>)
 
* École maternelle du Bois (73 enfants en 2016<ref name=pm/>)
 
* Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique (Itep), à l'école des Courlis (3 enfants en 2016<ref name=pm/>)
 
* Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique (Itep), à l'école des Courlis (3 enfants en 2016<ref name=pm/>)
 +
 +
;Formation militaire sur le [[Polygone de Querqueville]]
 +
* [[École des marins-électriciens et de sécurité de Cherbourg]] ([[1945]]-[[2002]])
 +
* [[Centre d’instruction naval de Querqueville]] ([[1970]]-[[2002]])
 +
* [[École des fourriers de Querqueville]] depuis 2002
 +
* [[École des mousses de Cherbourg]] depuis [[2016]]
  
 
== Sports ==
 
== Sports ==
Ligne 226 : Ligne 240 :
 
* Athlétisme : [[AS Querqueville Athlétisme]]
 
* Athlétisme : [[AS Querqueville Athlétisme]]
 
* Football : [[AS Querqueville Football]] ; le [[stade Pierre-Fernagu]] accueille le [[Championnat du monde militaire de football féminin 2010]]
 
* Football : [[AS Querqueville Football]] ; le [[stade Pierre-Fernagu]] accueille le [[Championnat du monde militaire de football féminin 2010]]
* Gymnastique : Gym 2000, Recré-Gym
+
* Gymnastique : [[Gym 2000]], Recré-Gym
 
* Handball : AS Querqueville
 
* Handball : AS Querqueville
 
* Motocyclisme : Motards querquevillais
 
* Motocyclisme : Motards querquevillais
Ligne 238 : Ligne 252 :
 
== Associations ==
 
== Associations ==
  
 +
* [[Association départementale de protection civile de la Manche]]
 +
* [[Groupe de recherches archéologiques du Cotentin]]
 
* Les Amis de Nicolas Peyrac, créée en [[2004]]
 
* Les Amis de Nicolas Peyrac, créée en [[2004]]
  
Ligne 262 : Ligne 278 :
 
== Lien externe ==
 
== Lien externe ==
 
{{Lieu Rodovid}}
 
{{Lieu Rodovid}}
* [http://www.ville-querqueville.fr Site officiel]
 
  
 
[[Catégorie:Ancienne commune de la Manche]]
 
[[Catégorie:Ancienne commune de la Manche]]

Version actuelle datée du 2 juin 2021 à 17:44

Logo officiel de la commune déléguée.

Querqueville est une ancienne commune du département de la Manche, commune déléguée au sein de Cherbourg-en-Cotentin depuis le 1er janvier 2016.

Querqueville.png Blason de la commune déléguée de Querqueville
(commune de Cherbourg-en-Cotentin)
Coordonnées de la mairie annexe Logo-Mairie.png
49° 39' 38.53" N, 1° 42' 1.88" W (OSM)
Arrondissement Cherbourg-Octeville
Chargement de la carte...
Canton La Hague (bureau centralisateur)
Ancien canton Équeurdreville-Hainneville
Intercommunalité CU de Cherbourg
Gentilé Querquevillais(es)
Population 5 097 hab. (2018)
Superficie 5,56 km²
Densité 917 hab./km2
Altitude 0 m (mini) - 115 m (maxi)
Code postal 50460
N° INSEE 50416
Maire délégué Agnès Tavard
Communes limitrophes de Querqueville
Urville-Nacqueville Mer de la Manche Mer de la Manche
Urville-Nacqueville Querqueville Équeurdreville-Hainneville
Sainte-Croix-Hague Tonneville Tonneville

L'église Notre-Dame.
L'église Notre-Dame.


Histoire

Il existait encore à la fin du 19e siècle une foire pour la location des domestiques [1].

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, un camp de prisonniers russes est installé dans le château : il regroupe 400 soldats au printemps 1945 [2].

Depuis le 1er janvier 2016, Querqueville est commune déléguée au sein de Cherbourg-en-Cotentin .

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[3]. En 2018, la commune comptait 5 097 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [4] et INSEE [5])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
833 740 824 821 924 853 918 1 107 860 890
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
917 917 887 870 1 061 1 247 1 590 1 493 1 779 2 278
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
2 044 1 688 1 178 1 220 1 199 1 058 1 832 2 126 3 366 3 995
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
3 759 5 456 5 145 5 536 5 510 5 464 5 352 5 244 5 136 5 104
2013 2014 2015 2016 2017 2018 - - - -
5 052 5 073 5 095 5 116 5 046 5 097
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis INSEE à partir de 2004.


Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires depuis 1945
Période Identité Parti Qualité Observations
1945-1989 Pierre Fernagu DVG Agriculteur
1989-1995 Daniel Dufour PS
1995-2008 Maurice Grimal RPR, UMP Ingénieur retraité CEA
2008-2020 Jean-Michel Maghe DVD Ingénieur chimiste AREVA
2020-actuel Agnès Tavard
Source : liste établie par Jean Pouëssel et Jean Lesdos pour 601 communes et lieux de vie de la Manche. [7]
.



Mairie déléguée

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour envoyer un mail et signaler une erreur cliquez ici)
Lundi 9 h 30 - 11 h 45 13 h 45 - 16 h 30
La mairie (2015).

La mairie (2015).

Adresse : 3 avenue de Couville
Querqueville
50460 Cherbourg-en-Cotentin

Tél. 02 33 01 65 00
Fax : Pas de télécopieur
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Officiel
Commentaire :
Source : Site de Cherbourg-en-Cotentin (2 juin 2021.)

Mardi 9 h 30 - 11 h 45 13 h 45 - 16 h 30
Mercredi 8 h 30 - 11 h 45 13 h 45- 16 h 30
Jeudi 9 h 30 - 11 h 45 13 h 45- 16 h 30
Vendredi 9 h 30 - 11 h 45 13 h 45 - 16 h 30
Samedi - -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

La chapelle Saint-Germain.

Personnalités liées à la commune

Naissances

Décès

Autres

Économie

La fête de la Saint-Clair.

Transports

Tramway

Tramway de Cherbourg (disparu)

Ligne Manéo
  • Ligne 50 : Ligne estivale de La Hague Cap Cotentin (juillet-août)

Éducation

  • Collège Jules-Ferry
  • Centre éducatif et d'insertion du Bigard (ancienne maison d'éducation du Bigard, fondée en 1934)
  • École primaire Paul-Bert (élémentaire, publique,123 enfants en 2016[11])
  • École primaire des Courlis (155 enfants en 2016[11])
  • École maternelle des Fauvettes (101 enfants en 2016[11])
  • École maternelle du Bois (73 enfants en 2016[11])
  • Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique (Itep), à l'école des Courlis (3 enfants en 2016[11])
Formation militaire sur le Polygone de Querqueville

Sports

Associations

Jumelages

Bibliographie

Livres
  • Bernard Leblond, Recherches en spirale, éd. la Dépêche, 1976 (sur la chapelle Saint-Germain)
Articles
  • Augustin Asselin, « Mémoire sur le temple gaulois de Kerkeville », Mémoires de la Société nationale académique de Cherbourg, vol. 1, 1833

Notes et références

  1. Victor-Adolphe Malte-Brun, Manche (géographie, histoire, administration), 1882, réédité en 1980 par les Éditions du Bastion
  2. Le Didac'doc, n° 53, novembre 2014.
  3. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  4. Population avant le recensement de 1962.
  5. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. 7,0 et 7,1 « 601 communes et lieux de vie de la Manche », René Gautier et 54 correspondants, éd. Eurocibles, 2014, p. 473
  8. [fiche sur anciens-aerodromes.com]
  9. Voir en particulier La 9th US Army Air Force en Normandie, Les terrains d'aviation abandonnés (en anglais), et Operation Lusty (en anglais).
  10. Claude Pithois, La Hague, terre ignorée..., Librairie G. Gautier, 1961, p. 81.
  11. 11,0 11,1 11,2 11,3 et 11,4 La Presse de la Manche, 2 septembre 2016.

Articles connexes

Lien externe