Port des Flamands

De Wikimanche

Révision datée du 23 janvier 2020 à 18:06 par Teddy (discussion | contributions) (amélioration 1909)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Côté Ouest.

Le port des Flamands est un port de la Manche, situé à Cherbourg-en-Cotentin, dans la commune déléguée de Tourlaville, dans la rade de Cherbourg et l'emprise du port d'intérêt national de Cherbourg.

Le port est construit dans les années 1850 pour servir à la construction des fortifications de la rade et conserver les bois mâtures préalablement immergés dans la mare de Tourlaville. Pour ce faire, le port et la mare sont reliés par un canal [1].

En 1944.

Le bassin est en pierres de taille de granite de Fermanville maçonnées, parant un corps d’ouvrage de moellons bruts maçonnés au mortier de chaux [2].

Il est fermé par deux digues formant une passe de 50 mètres de large. La digue occidentale de fermeture de 320 mètres qui se termine par un musoir de 10 mètres de diamètre, prolonge l'enrochement du terre-plein des Mielles. La digue orientale de 200 mètres et son musoir de 10 mètres de diamètre s'appuient sur un môle de 140 mètres sur 20 [2].

Le massif de fondation, constitué de blocs et d’un mortier de ciment sur une épaisseur d'environ 2 mètres, prend assise sur un sol sablonneux à l'est et rocher à l'ouest [2].

Ce port d'échouage dispose de 100 places.

Le 3 février 1909, le ministre de la Marine approuve le projet d'aménagement pour recevoir des chalands charbonniers, à savoir le dragage de la partie est du port, la construction d'une jetée intérieure et l'installation d'une passerelle mobile [3].

Notes et références

  1. Sentiers piétons, le guide de vos promenades, Communauté urbaine de Cherbourg, 2010.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Marché public « Port de Cherbourg : remise en état du musoir Est du port des Flamands (musoir et jetée) », Ports normands associés, 2010.
  3. « L'amélioration du port des Flamands », Cherbourg-Éclair, 5 février 1909.

Articles connexes

Lien externe