Marcelle Guinard

De Wikimanche

Révision datée du 9 mars 2020 à 20:12 par Cotentin (discussion | contributions) (→‎Source : Lien interne + Mise en forme)

Marcelle Guinard, née en Suisse en 1896 d’une famille originaire de Blainville-sur-Mer et morte en 1978, est une artiste de la Manche.

Elle est candidate en sculpture à l'admission à l'École Estienne, préparant aux métiers du livre. Elle rencontre Robert Guinard en 1920 aux Beaux-Arts de Paris. Ils en ressortent tous deux médaillés. En 1925, au salon des Artistes Français, ils obtiennent l’un et l’autre une première médaille d’argent.

Ils partent au Maroc où naîtront deux jumelles.

Retour à Paris en 1936 : les nus de Robert Guinard connaissent le succès, mais le peintre n’a pas l’âme mercantile, et à l’occasion d’une visite dans la famille de sa femme au bord de la mer, ils s’installent à Crecey, village de Saint-Pair-sur-Mer. Là, ils sont peintre et sculpteur mais aussi éleveurs de moutons, de volailles et même de vaches pendant la guerre ! Mais c’est bien entendu l’art qui les passionne.

Hommage à Maurice Marland par Marcelle Guinard.

Le chanoine Pinel confie à Marcelle la restauration de nombreuses œuvres d’art religieuses partiellement détruites pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle réalise aussi le monument édifié à la mémoire du résistant Maurice Marland et un bas-relief représentant les quatre bêtes de l’Apocalypse dans l’église du Mesnil-Garnier.

Source

  • Sous la direction de René Gautier, Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4.