Différences entre versions de « Médiathèque Charles-de La Morandière (Granville) »

De Wikimanche

(Création)
 
 
(17 versions intermédiaires par 6 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 +
[[Fichier:Granville - Médiathèque Charles-de-la-Morandiere (2).JPG|vignette|Médiathèque de Granville]]
 
La '''médiathèque Charles-de La Morandière''' est un équipement culturel de la [[Manche]], situé à [[Granville]].
 
La '''médiathèque Charles-de La Morandière''' est un équipement culturel de la [[Manche]], situé à [[Granville]].
  
Ouverte en [[1998]], elle honore la mémoire de [[Charles Julliot de La Morandière]], historien granvillais.
+
Elle honore la mémoire de l'historien granvillais [[Charles Julliot de La Morandière|Charles de la Morandière]] ([[1887]]-[[1971]]).
  
C'est un espace de 1800 m² répartis sur trois niveaux, géré par la [[communauté de communes Granville, terre et mer]].
+
==Histoire==
 +
Elle succède à la bibliothèque municipale de Granville fondée en [[1884]] et située dans l'[[Espace Cambernon|espace Cambernon]] depuis 1945 ; l'ancienne bibliothèque reçut en [[1965]] le don de la bibliothèque privée de Charles de la Morandière <ref name = JM>[[Jacques Marion]], « Une médiathèque parmi d'autres : "Charles de la Morandière" à Granville », '' Études Normandes'', 58e année, n°4, 2009.p.41-43 [https://www.persee.fr/doc/etnor_0014-2158_2009_num_58_4_1784 ''(lire en ligne)'']</ref>. Après le départ de la garnison militaire de Granville, le collège Ferdinand-Buisson, à l'étroit dans l'ancienne école primaire supérieure, va s'installer dans l'une des anciennes [[Casernes du Roc (Granville)|casernes du Roc]] ; la municipalité décide d'implanter la médiathèque sur le site de l'ancienne école<ref name = JM/>.
 +
 
 +
Elle est dessinée par l'architecte granvillais [[Lionel Carli]] <ref name=GdM1>Pascale Brassinne, « La médiathèque de Granville fête ses 20 ans », ''La Gazette de la Manche'', site internet, 3 décembre 2018 [https://actu.fr/normandie/granville_50218/la-mediatheque-granville-fete-20-ans_19888077.html ''(lire en ligne)'']. </ref>.
 +
 
 +
Elle est inaugurée le [[10 décembre]] [[1998]] à l'emplacement de l'ancienne école Ferdinand-Buisson <ref name=GdM1/>. Son coût est de 13 millions de francs (2 M€) <ref name=GdM1/>.
 +
 
 +
C'est un espace de {{formatnum:1800}} m² répartis sur trois niveaux, géré par la Ville de [[Granville]]. Depuis le 4 avril 2017, la Médiathèque fait partie du Réseau des médiathèques de la [[Communauté de communes Granville, terre et mer]].
 +
 
 +
Le  {{Date|1|août|2017}}, la médiathèque est victime du vol d'un ouvrage rare estimé à plus de {{formatnum:5000}} euros,  ''Histoire et description du Mont-Saint-Michel'' écrit par [[Édouard Le Héricher]] <ref>Fabien Jouatel, « Un livre du fonds patrimonial dérobé mardi », ''Ouest-France'', 5-6 août 2017.</ref>. Ce livre est retrouvé en novembre 2018 alors qu'il était proposé à la vente chez un libraire parisien qui a alerté la police. L'enquête permet de retrouver d'autres documents et les pistolets de Surcouf dérobés à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) en 2017<ref>« Pistolets de Surcouf : sur la piste du voleur », ''La Manche Libre'', 1er décembre 2018. </ref>.
 +
 
 +
Elle fête ses 20 ans en décembre [[2018]] par une série de manifestations : exposition sur l'histoire du livre, spectacles, café littéraire... <ref name=GdM1/>.
 +
 
 +
En décembre [[2020]], pour le 500{{e}} anniversaire de la découverte de [[Saint-Pierre-et-Miquelon et la Manche|Saint-Pierre-et-Miquelon]], elle organise l'exposition virtuelle « Saint-Pierre-et-Miquelon, 1520-2020 »<ref>téléchargeable au format pdf sur le site de la mairie du 9 décembre 2020 au 12 janvier 2021.</ref>.
  
 
==Administration==
 
==Administration==
''Adresse'': Rue Clément Desmaisons<br>
+
''Adresse'': [[Rue Clément-Desmaisons (Granville)|Rue Clément-Desmaisons]]<br>
 
50400 Granville
 
50400 Granville
  
==Directeurs==
+
== Directeurs ==
* ..-2013 : Sophie Soufflet (intérim)
+
* 1998-2010 : Claire Vaillant
* 2013-''actuel'' : Catherine Borot Alcantara
+
* 2010-2011 : Albane Lejeune
 +
* 2012-2013 : Sophie Soupplet
 +
* 2013-2015 : Catherine Borot Alcantara
 +
* 2015-2016 : Sophie Soupplet
 +
* 2016-''actuel'' : Thibaut Héquet
  
==Lien externe==
+
{{Notes et références}}
  
* [http://www.ville-granville.fr/mediathequegranville.asp Sur le site de la mairie]  
+
==Liens externes==
 +
* [https://www.ville-granville.fr/a-voir-a-faire-a-granville/vie-culturelle-et-artistique/mediatheque/ Sur le site de la mairie]
 +
* [http://mediatheques.granville-terre-mer.fr Site du réseau des Médiathèques Granville Terre et Mer]
  
 
[[Catégorie:Granville]]
 
[[Catégorie:Granville]]
 
[[Catégorie:Culture dans la Manche]]
 
[[Catégorie:Culture dans la Manche]]
 +
[[Catégorie:Espace public numérique de Granville, Terre et Mer]]

Version actuelle datée du 15 mars 2021 à 23:22

Médiathèque de Granville

La médiathèque Charles-de La Morandière est un équipement culturel de la Manche, situé à Granville.

Elle honore la mémoire de l'historien granvillais Charles de la Morandière (1887-1971).

Histoire

Elle succède à la bibliothèque municipale de Granville fondée en 1884 et située dans l'espace Cambernon depuis 1945 ; l'ancienne bibliothèque reçut en 1965 le don de la bibliothèque privée de Charles de la Morandière [1]. Après le départ de la garnison militaire de Granville, le collège Ferdinand-Buisson, à l'étroit dans l'ancienne école primaire supérieure, va s'installer dans l'une des anciennes casernes du Roc ; la municipalité décide d'implanter la médiathèque sur le site de l'ancienne école[1].

Elle est dessinée par l'architecte granvillais Lionel Carli [2].

Elle est inaugurée le 10 décembre 1998 à l'emplacement de l'ancienne école Ferdinand-Buisson [2]. Son coût est de 13 millions de francs (2 M€) [2].

C'est un espace de 1 800 m² répartis sur trois niveaux, géré par la Ville de Granville. Depuis le 4 avril 2017, la Médiathèque fait partie du Réseau des médiathèques de la Communauté de communes Granville, terre et mer.

Le 1er août 2017, la médiathèque est victime du vol d'un ouvrage rare estimé à plus de 5 000 euros, Histoire et description du Mont-Saint-Michel écrit par Édouard Le Héricher [3]. Ce livre est retrouvé en novembre 2018 alors qu'il était proposé à la vente chez un libraire parisien qui a alerté la police. L'enquête permet de retrouver d'autres documents et les pistolets de Surcouf dérobés à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) en 2017[4].

Elle fête ses 20 ans en décembre 2018 par une série de manifestations : exposition sur l'histoire du livre, spectacles, café littéraire... [2].

En décembre 2020, pour le 500e anniversaire de la découverte de Saint-Pierre-et-Miquelon, elle organise l'exposition virtuelle « Saint-Pierre-et-Miquelon, 1520-2020 »[5].

Administration

Adresse: Rue Clément-Desmaisons
50400 Granville

Directeurs

  • 1998-2010 : Claire Vaillant
  • 2010-2011 : Albane Lejeune
  • 2012-2013 : Sophie Soupplet
  • 2013-2015 : Catherine Borot Alcantara
  • 2015-2016 : Sophie Soupplet
  • 2016-actuel : Thibaut Héquet

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Jacques Marion, « Une médiathèque parmi d'autres : "Charles de la Morandière" à Granville », Études Normandes, 58e année, n°4, 2009.p.41-43 (lire en ligne)
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Pascale Brassinne, « La médiathèque de Granville fête ses 20 ans », La Gazette de la Manche, site internet, 3 décembre 2018 (lire en ligne).
  3. Fabien Jouatel, « Un livre du fonds patrimonial dérobé mardi », Ouest-France, 5-6 août 2017.
  4. « Pistolets de Surcouf : sur la piste du voleur », La Manche Libre, 1er décembre 2018.
  5. téléchargeable au format pdf sur le site de la mairie du 9 décembre 2020 au 12 janvier 2021.

Liens externes