Louis de Masseville : Différence entre versions

De Wikimanche

m (Révocation des modifications de 193.49.64.12 (discussion) vers la dernière version de HaguardDuNord)
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Louis Le Vavasseur de Masseville''' plus connu [[sous]] le nom de '''De Masseville''', né à [[Joganville]] en [[1647]]<ref name=feller>François-Xavier Feller, ''Biographie universelle'', 1849.</ref> ou à [[Montebourg]] le 14 avril [[1648]]<ref name=adam>J.-L. Adam, « Valognes », in ''Cherbourg et le Cotentin'', impr. Le Maout, 1905</ref>, mort à [[Valognes]] le 1{{er}} avril [[1733]]<ref name=adam/> ou en [[1738]]<ref name=hamel/>, est un ecclésiaste historien et géographe de la [[Manche]].
+
'''Louis Le Vavasseur de Masseville''' plus connu sous le nom de '''De Masseville''', né à [[Joganville]] en [[1647]]<ref name=feller>François-Xavier Feller, ''Biographie universelle'', 1849.</ref> ou à [[Montebourg]] le 14 avril [[1648]]<ref name=adam>J.-L. Adam, « Valognes », in ''Cherbourg et le Cotentin'', impr. Le Maout, 1905</ref>, mort à [[Valognes]] le 1{{er}} avril [[1733]]<ref name=adam/> ou en [[1738]]<ref name=hamel/>, est un ecclésiaste historien et géographe de la [[Manche]].
  
 
== Biographie ==
 
== Biographie ==

Version du 8 novembre 2010 à 14:33

Louis Le Vavasseur de Masseville plus connu sous le nom de De Masseville, né à Joganville en 1647[1] ou à Montebourg le 14 avril 1648[2], mort à Valognes le 1er avril 1733[2] ou en 1738[3], est un ecclésiaste historien et géographe de la Manche.

Biographie

Louis Le Vavasseur, sieur de Masseville, est un honorable historien et géographe de la Normandie[3].

Selon Jean-Louis Adam, il aurait pu être curé de Joganville[2].

En retraite au séminaire de Valognes, aux côtés de François Le Tellier de la Luthumière[2], il écrit son Histoire sommaire de la Normandie en six volumes in-12°, qui fait longtemps autorité malgré une écriture assez médiocre. On lui doit aussi un État géographique de la province de Normandie en deux volumes[3] (Rouen, 1722, 2 vol. in-12°)[1].

Cet homme modeste écrit aussi un Nobiliaire de Normandie  qui n'est jamais publié car, pour une raison que nous ignorons, son confesseur lui conseille fortement de le jeter au feu[3].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 François-Xavier Feller, Biographie universelle, 1849.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 J.-L. Adam, « Valognes », in Cherbourg et le Cotentin, impr. Le Maout, 1905
  3. 3,0 3,1 3,2 et 3,3 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 2, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, Éditions Eurocibles, Marigny, ISBN 2914541147