Le Pays de Granville

De Wikimanche

Révision datée du 9 septembre 2016 à 17:10 par Teddy (discussion | contributions) (Sommaires : + illustration)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Le Bulletin périodique (puis trimestriel) de la Société d’études historiques et économiques Le Pays de Granville est une publication historique, économique et littéraire de la Manche, créée en 1905, et éditée à Granville à l'Imprimerie Moderne, 22 rue Lecampion.

Cette revue, gérée par H. Dubos, A. Lelandais puis R. Dechamp, paraît en une première série, de 1905 à 1914. Parmi ses principaux contributeurs, on peut citer Marie de Beaucoudrey, le vicomte Arsène de Brachet, R. du Coudrey, P. de Gibon, Paul Le Cacheux, ainsi que les mystérieux « A. C. P. », « X.X.X. » et « Le Chercheur ».

On connaît l'existence de deux autres séries de cette revue : de 1928 à 1939, puis, sous le simple nom de Le Pays de Granville, de 1948 à 1951 [1].

Sommaires

Première série

Mars 1909.

  • mars 1909 (5e année, n° 1) : R. du Coudrey, « Un Granvillais oublié : René Le Sauvage, évêque de Lavaur (1630-1677) », p. 3-36 ; Marie de Beaucoudrey, « La Mer (sonnet) », p. 37 ; A. C. P., « Traditions et légendes de chez nous », p. 38-49; F. de la Passardière, « Le fief de Donville », p. 50 ; Arsène de Brachet, « Une chanson populaire et quelques Notes sur le Général Regnier », p. 51-60; Le Chercheur, « L'écharpe de Clément-Desmaisons », p. 61-62.
  • juin 1909 (5e année, n° 2) : Arsène de Brachet, « Les incendies de Granville au XVIIIe siècle », p. 63-88 ; L. de Lalun, « Chanson patriotique sur le siège de Granville », p. 89-91 ; Marie de Beaucoudrey, « Une évasion sous la Révolution (récit granvillais) », p. 92-118 ; R. du Coudrey, « La paix d'Amiens », p. 119-121 ; Le Chercheur, « La baronnie de St-Pair », p. 122-126.
  • septembre 1909 (5e année, n° 3) : R. du Coudrey, « Siredey de Préfort, commandant pour le roi », p. 127-176, V. Hunger, « Une incursion des anglais à Dragey », p. 177-187, X.X.X., « Excursion de la Société », p. 188-190 ; P. de Gibon, « Quelques notes sur l'abbaye de la Lucerne », p. 191-202.
  • décembre 1909 (5e année, n° 4) : Arsène de Brachet, « Le guet ancien à Granville d'après la Correspondance des Intendants », p. 203-218 ; P. de Gibon, « Les Îles Chausey », p. 219-274.
  • janvier 1910 (6e année, n° 1) : Paul Lecacheux, « Un drame à Granville en 1425 », p. 1-5 ; Arsène de Brachet, « Les prisonniers de l’Ordre du Roi au Mont St-Michel (XVIIIe siècle) », p. 6-33; X. E., « Deux documents sur l'insurrection de Nancy », p. 34-37 ; R. du Coudrey, « Le commandant Le Tourneur et le "pilote des Indes" », p. 38-56 ; P. de Gibon, « L’émigration du Pays de Granville au Canada / La colonie de l’île Royale en 1752 », p. 57-72.
  • mars-septembre 1910 (6e année, n° 2-3) : Arsène de Brachet, « Le conventionnel Jean-Baptiste Le Carpentier », p. 75-248.
  • décembre 1910 (6e année, n° 4) : P. de Gibon, « Les îles Chausey (suite) », p. 249-312.
  • janvier 1911 (7e année, n° 1) : R. du Coudrey, « L'état d'Esprit à Granville pendant la Révolution (1ère partie) », p. 1-96.
  • juin-septembre 1911 (7e année, n° 2 et 3) : R. du Coudrey, « L'état d'Esprit à Granville pendant la Révolution (2e partie) », p. 97-208.
  • décembre 1911 (7e année, n° 4) : P. de Gibon, « Les îles Chausey (suite) », p. 209-278.

  • mars 1913 (9e année, n° 1) : P. de Gibon, « Les îles Chausey (suite) », p. 1-80.
  • juin 1913 (9e année, n° 2) : R. du Coudrey, « L'état d'Esprit à Granville pendant la Révolution (suite) », p. 81-152.
  • septembre-décembre 1913 (9e année, n° 3-4) : Arsène de Brachet, « Un marin Granvillais / Ponée », p. 153-258 ; J. Tardif, « Les seigneurs et les capitaines du château de Chanteloup pendant l'occupation anglaise (1418-1449) », p. 259-267 ; P. de Gibon, Saint-Jean-le-Thomas et son passé, p. 268-288.
  • mars 1914 (10e année, n° 1) : P. de Gibon, « Les îles Chausey (suite) », p. 1-82.
  • fin de 1914 [sic] (10e année, n° 2 et 3) : R. du Coudrey, « L'état d'Esprit à Granville pendant la Révolution (3e partie) », p. 83-204.

Deuxième série

  • 1934 : Anonyme, « Les Îles Chausey », 43 p.

  • 1939 : H. Bourde de la Rogerie, « Les fugitifs protestants aux Îles Chausey (1685-1701) », 22 p.

Troisième série

Quatrième série

4e série, n° 13-14, décembre 1951.
  • décembre 1951, n° 13-14 : Le bon chansonnier granvillais Edmond Dior (Em. Guesnon) ; Les loges maçonniques dans le diocèse de Coutances à la veille de la Révolution (Émile Vivier), Les Belges à Avranches (1914-1915 (F. Dinez ?)

Notes et références