La Barre-de-Semilly : Différence entre versions

De Wikimanche

Ligne 79 : Ligne 79 :
 
=== Liste des maires et des adjoints ===
 
=== Liste des maires et des adjoints ===
 
Source : ''La Barre de Semilly et son Histoire-Les Lieux-Dits'' - Edité par l'Association "Vivre à La Barre" - 1995
 
Source : ''La Barre de Semilly et son Histoire-Les Lieux-Dits'' - Edité par l'Association "Vivre à La Barre" - 1995
{| border="1"
 
! Période du Mandat !! Nom du maire !! Période de mandat !! Noms du ou des adjoints
 
|-
 
|1790
 
|Jean-Henri Isabel-Courcelles
 
|
 
|
 
|-
 
|1791-1800
 
|Michel Joseph Courtin
 
|
 
|
 
|-
 
|1800-1808
 
|Jean-Henri Isabel-Courcelles
 
|1804-1808
 
|Pierre Raoult
 
|-
 
|1808-1816
 
|Pierre Raoult
 
|1808-1816
 
|Michel Gueroult
 
|-
 
|1816-1829
 
|Thomas Gabriel Lemière
 
|1816-1819
 
|Jean-Baptiste Desfaudais
 
|-
 
|
 
|
 
|1820-1829
 
|Pierre Philippe Lemieux
 
|-
 
|1829-1837
 
|Pierre Philippe Lemieux
 
|1829-1837
 
|Jacques Buot
 
|-
 
|1837-1848
 
|Jacques Buot
 
|1837-1848
 
|Jacques Jeanne
 
|-
 
|1848-1871
 
|Michel Buot
 
|1837-186?
 
|Jacques Jeanne
 
|-
 
|
 
|
 
|1870-???.
 
|Michel Godey
 
|-
 
|1871-1875
 
|Jean Groult
 
|1871-1874
 
|????
 
|-
 
|
 
|
 
|1874-1875
 
|Toussaint de Saint-Laurent
 
|-
 
|1875-1900
 
|Joseph Alexandre Labbé
 
|1875-1878
 
|Toussaint de Saint-Laurent
 
|-
 
|
 
|
 
|1879-1897
 
|Jean-Baptiste Desfaudais
 
|-
 
|
 
|
 
|1897-1900
 
|???
 
|-
 
|1901-1901
 
|Lecarpentier
 
|??-1901
 
|Jacques Renouf
 
|-
 
|1901-1909
 
|Jacques Renouf
 
|1901-???
 
|François Delaville
 
|-
 
|
 
|
 
|????-1909
 
|Eugène Leguedois
 
|-
 
|1909-1918
 
|Désiré Victor Laforge
 
|1909-1918
 
|Victor Litée
 
|-
 
|1918-1925
 
|Victor Litée
 
|1918-1925
 
|Abel Savary
 
|-
 
|1925-1935
 
|Abel Savary
 
|192?-193?
 
|François Fontaine
 
|-
 
|1935-1938
 
|Victor Elisabeth
 
|
 
|
 
|-
 
|1938-1947
 
|Hippolyte Gancel
 
|
 
|
 
|-
 
|1947-1956
 
|Aimé Letourneur
 
|
 
|
 
|-
 
|
 
|
 
|1953-1956
 
|Georges Godey
 
|-
 
|1956-1971
 
|Albert Savary
 
|195?-????
 
|Eugène Godey
 
|-
 
|
 
|
 
|19??-196?
 
|Léon, Rogerie
 
|-
 
|1971-1975
 
|Rémi Cocheteux
 
|1971-1975
 
|Albert Godey
 
|-
 
|1975-1977
 
|Albert Godey
 
|1975-1977
 
|Marcel Bouin
 
|-
 
|1977-1995
 
|Marcel Bouin
 
|1977-1983
 
|Albert Godey; Jean Nicolle
 
|-
 
|
 
|
 
|1983-1989
 
|Jean Nicolle; Roland Fontaine ; Jean Labbé
 
|-
 
|
 
|
 
|1989-1991
 
|Hervé Briez; Louis Dubos; Jacques Lebroussois
 
|-
 
|
 
|
 
|1991-1995
 
|Hervé Briez; Jacques Lebroussois; Roland Fontaine
 
|-
 
|1995-2008
 
|Loïc Reminel
 
|1995-2001
 
|François Flais ; Georges Lechevallier ; François  Leredde ;
 
|-
 
|
 
|
 
|2001-2008
 
|François Leredde ; Guy Yzabel ; Roland Fontaine
 
|-}
 
  
 
== Économie Locale ==
 
== Économie Locale ==

Version du 8 décembre 2007 à 16:05

La Barre de Semilly est une commune du département de la Manche, située dans le canton de Saint-Lô-Est et l'arrondissement de Saint-Lô.


Commune de La Barre-de-Semilly
Arrondissement Arrondissement de St Lô
Canton Canton de Saint-Lô-Est
Intercommunalité Communauté de communes de l'agglomération saint-loise
Gentilé Les barriens (nes)
Population 792 hab.
Superficie 7,74 km²
Densité 102 hab./km2
Altitude 48 m (mini) - 166 m (maxi)
Code postal 50810
N° INSEE 50032
Maire Loïc Renimel
Defaut image.png

Saisir la légende de l'image


Géographie

Ce petit bourg, situé à environ trois kilomètres de Saint-Lô, est traversé par le Semilly, petit ruisseau de première catégorie qui prend sa source à Saint-Pierre-de-Semilly et se jette non loin, dans la retenue artificielle de Fumichon. Relativement déserté jusqu'à ces dernières années, quelques lotissements ont vu le jour en ne conservant malheureusement pas le caractère architectural typique du bocage normand. Il est situé au bord de la RD 972 et à deux pas du rond-point de la zone Delta de Saint-Lô.

Les lieux-dits

  • Le Bourg
  • La Mazure
  • La Motte
  • La Bache
  • Le Blanc Pignon
  • La Longue Maison
  • Le Quenot
  • La Moulinière
  • La Cosnetière
  • La Meneulière
  • La Lande
  • L'Hotel-Ferrier
  • Le Jardin
  • Les Jardins
  • Le Parc
  • La Hamel-Aubrée
  • L'Hôtel-Toupin
  • Les Monts Joie
  • Plantro
  • Les Chasses
  • L'Avenue
  • La Duranderie
  • Les Fontaines
  • Les Fondraies
  • La Rougerie
  • La Percherie
  • La Pouerie
  • Le Caillou
  • Bouligny
  • La Houeslière
  • Arondel
  • Le Ruffey
  • Le Ruffey
  • Le Roussel
  • Le Bordel

Histoire

L'église

source: La Barre de Semilly et son histoire édité par l'association "vivre à la barre"

Eglise classée "monument historique" depuis 1946. Elle date du 12ème siècle (du second tiers selon les spécialistes, c'est à dire entre 1130 et 1170) tout au moins pour sa partie la plus ancienne, le choeur, et probablement la plupart des murs.

L'architecture extérieure: Aprés les dommages de la guerre, le choeur et le clocher ont retrouvé leur couverture en schiste du nord cotentin, le "platin" de cherbourg. Les fenêtres du choeur ont également retrouvé leur dimension d'origine.

Quand vous vous éloignez , regardez bien sous le clocher: les pierres qui le soutiennent sont beaucoup plus que cela; elles représentent visages humains et animaux! Ne manquez pas non plus la tour massive, écrasée, mais dont les fenêtres ont vu leur forme se modifier au cours des siècles: toutes les 8 ont évolué différemment. Un peu partout remarquez la façon dont les pierres sont assemblées: cette disposition est appelée "en feuilles de fougère" ou "arrête poisson" (opus spicatum). Même si cela ne date pas l'époque de construction, il est à noter que l'on retrouve la même technique au vieux chateau de Saint-Pierre (fin 11ème).

Situation administrative

Coordonnées de la Mairie

Adresse : Mairie - 2 rue Hippolyte Gancel 50810 La Barre-de-Semilly
Téléphone : 02 33 57 48 13

Liste des maires et des adjoints

Source : La Barre de Semilly et son Histoire-Les Lieux-Dits - Edité par l'Association "Vivre à La Barre" - 1995

Économie Locale

Entreprises et artisans

Exploitations agricoles

Vie Locale

Associations de La Barre

Association La Barre Esp@ce

Chemins de randonnées

Équipements municipaux

L'École de la Barre de Semilly

Si aujourd'hui l'école de la Barre est facilement identifiable, il n'en a pas forcément toujours été ainsi.
Nous allons essayer de retracer brièvement quelques éléments historiques concernant l'école de La Barre.

  • L'Ancien Régime et les débuts...

Sous l'Ancien régime et jusqu'à la Révolution de 1789, il est très probable que le minimum d'instruction était assuré par le curé lui-même mais à quelques heureux garçons uniquement. Le curé donne alors des rudiments de lecture et de latin qui permettront de le seconder pour servir à la messe ou d'entrer au Séminaire.
Les familles nobles ou bourgeoises, lorsqu'elles croient aux vertus de la science, trouvent un précepteur pour leur enfant qui reçoit un minimum de savoir (en échange d'un minimum d'argent pour le précepteur).

La Révolution va décider la création d'écoles partout dans le pays. En décembre 1792, elle crée même le mot d'instituteur.
C'est à cette époque que La Barre aurait connu son premier maître d'école. Il est probable que les choses se passèrent ainsi : Un nommé LE-------- qui exerçait la profession de métreur, assurait la rédaction des actes d'État-Civil ( qui remplaçaient les actes paroissiaux).

Dans les années 1809-1817, c'est François Georges EURY qui est instituteur (né le 23 avril 1788 à La Barre-mort le 13 octobre 1828), il y enseignera une dizaine d'années puis deviendra "géomètre". Tous ces gens dispensaient leur enseignement dans une maison privée (peut-être même dans leur cuisine ) ou dans l'église.

Au début du 19ème siècle, on s'attend à ce que des écoles dignes de ce nom voient le jour. Finis les maîtres que l'on rétribue à la peine ; depuis 1816 ils doivent présenter un brevet de capacité. Reste à leur trouver un local, les payer décement et habituer les gens aux bienfaits de l'instruction. Or, c'est justement lors de la mise en place de cette loi de 1816 ("chaque commune est tenue de pourvoir à l'instruction primaire de ses enfants) que les difficultés surgissent. Au vu d'une enquête de 1824, retrouvée dans les Archives Diocésaines, concernant les instituteurs de la commune, on constate que la Barre n'a pas d'instituteurs à cette époque. Le curé de la paroisse (Jean-Henri ISABEL-COURSELLES) y apporte même ses propres observations : " Nous n'avons point maintenant d'instituteurs, parce que les centimes additionnels aux contributions sont trop modiques pour lui donner un traitement et subvenir aux autres dépenses de la commune. J'en ai eu un pendant 10 ans, dont j'ai eu lieu d'être satisfait. Je le logeais, nourrissais et payai, il tenait l'école chez moi et sous mes yeux ; à ce moyen, je faisais instruire gratuitement ceux qui ne pouvaient payer, ce qui était à ma détermination. Mais il a pris un parti plus lucratif" Le curé évoque ici l'instituteur François Georges EURY. " J'ai eu un autre jeune homme que j'élevais à dessein de le remplacer, mais la mort nous l'a enlevé depuis quelques mois lorsqu'il allait être état de nous faire jouir de l'instruction que je lui avais donnée. Nous ignorons le nom de cette personne. " J'en élève encore un autre à ce dessein, qui me parait avoir du talent, mais je l'instruis depuis peu de temps et ne puis encore dire ce qu'il deviendra. Il ne pourra tenir l'école qu'au mois d'avril 1826. Malheureusement le curé Jean-Henri ISABEL-COURSELLES mourra le 8 mai 1825, à l'âge de 76 ans, et ne verra pas son dernier protégé enseigner à La Barre. Nous ignorons même ce qu'il advint.





Source : "La Barre de Semilly et son Histoire - Les écoles" édité par l'Association "Vivre à La Barre"(1992)

Centre de loisirs

Salle des Fêtes

Stade

Jeux pour enfants

Personnalités célèbres