Différences entre versions de « Jules Duhamel »

De Wikimanche

(création)
 
m (lien)
 
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
Après son service militaire, il fait ses études à l'école normale de Joinville-le-Pont, dont il sort professeur de gymnastique <ref name=OF1/>.
 
Après son service militaire, il fait ses études à l'école normale de Joinville-le-Pont, dont il sort professeur de gymnastique <ref name=OF1/>.
  
Entre les deux guerres mondiales, il achète une petite tannerie, située rue des Douyts à [[Périers]], le long de la [[Holerotte]], qu'il développe année après année <ref name=OF1/>.
+
Entre les deux guerres mondiales, il achète une petite [[Tannerie de Périers|tannerie]], située rue des Douyts à [[Périers]], le long de la [[Holerotte]], qu'il développe année après année <ref name=OF1/>.
  
 
Il vit, avec son épouse née Angèle Lenourry, dans une habitation couramment appelée la maison Tollemer, rachetée par la commune dans les années 1970 <ref name=OF1/>.
 
Il vit, avec son épouse née Angèle Lenourry, dans une habitation couramment appelée la maison Tollemer, rachetée par la commune dans les années 1970 <ref name=OF1/>.

Version actuelle datée du 4 octobre 2020 à 11:11

Jules Duhamel né à Saint-Fromond le 15 mars 1860 et mort à Périers le 14 décembre 1951, est une personnalité économique de la Manche.

Il est le fils de Michel Duhamel, mégissier [1].

Après son service militaire, il fait ses études à l'école normale de Joinville-le-Pont, dont il sort professeur de gymnastique [1].

Entre les deux guerres mondiales, il achète une petite tannerie, située rue des Douyts à Périers, le long de la Holerotte, qu'il développe année après année [1].

Il vit, avec son épouse née Angèle Lenourry, dans une habitation couramment appelée la maison Tollemer, rachetée par la commune dans les années 1970 [1].

Il s'intéresse à la vie locale et devient adjoint au maire, puis conseiller d'arrondissement (Républicain de gauche) de 1893 à 1937 [1]. Il fonde La Fraternelle en 1889 [1].

En 1952, son fils Jules transfère la tannerie à Saint-Martin-d'Aubigny [1].

Distinctions

  • Chevalier de la Légion d'honneur
  • Officier de l'Ordre du Mérite national

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 et 1,6 « Périers : Jules Duhamel, fondateur de la tannerie », Ouest-France, site internet, 14 février 2020.