Joseph Thiébot

De Wikimanche

Révision datée du 18 septembre 2019 à 07:50 par Larayevire (discussion | contributions) (MeF)

Joseph Thiébot, né à Bricquebec le 4 juillet 1905 et mort à Cherbourg le 5 septembre 1989, est un homme politique de la Manche, notaire de profession.

Biographie

Il effectue ses études secondaires à l'Institut des pères de l'oratoire de France à Agneaux [1], puis rejoint la faculté de droit à Caen (Calvados) où il obtient sa licence.

En juin 1934, il s'installe comme notaire à Bricquebec, où il prend la succession de son père [1].

Il est conseiller d'arrondissement du canton de Bricquebec de 1937 à 1940.

Mobilisé pour la Seconde Guerre mondiale en juin 1940, il est fait prisonnier et emmené dans un stalag en Autriche [1]. Il n'est libéré qu'en juin 1945.

Il est élu conseiller général du canton de Bricquebec en 1945 [2], sous l'étiquette MRP. Il est battu lors du renouvellement de 1949 par Marcel Grillard, puis réélu en 1963 après sa mort. Il garde son poste jusqu'à sa mort. « Ses avis, son solide sens d'homme droit furent appréciés » [3].

Il est élu maire de Bricquebec en 1963, à la mort de Marcel Grillard, dont il est l'adjoint depuis 1959. Il garde son fauteuil jusqu'en 1977.

Il est conseiller régional de Basse-Normandie de 1974 à 1977 ; André Gillot lui succède.

Distinctions

  • Officier de la Légion d'honneur.
  • Titulaire de la Croix de guerre.

Hommage

La bibliothèque municipale de Bricquebec porte son nom.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 « Nécrologie : Joseph Thiébot », Ouest-France, 6 septembre 1989.
  2. « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, vol. 29, n° 113-114-115, 1987.
  3. Ouest-France, 18 mars 1985.