Différences entre versions de « Jean Potier »

De Wikimanche

(Correction)
m (màj)
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Jean Potier''', né le [[11 janvier]] [[1931]], décédé en [[2005]], est un chef d'entreprise de la [[Manche]].
+
'''Jean Potier''', né {{date naissance|11|1|1931}}, mort {{année de décès|en|2005}}, est un chef d'entreprise de la [[Manche]].
  
Il fonde en [[1957]] l'imprimerie de Basse-Normandie, l'une des plus importantes imprimeries du département dans les années 1970 et 1980<ref name=dico>[[Philippe Bertin]] et Jean-Paul Viart, ''DicoCité illustré de Saint-Lô'', R&Co, 2013</ref>.
+
Il fonde en [[1957]] l'imprimerie de Basse-Normandie, l'une des plus importantes imprimeries du département dans les années 1970 et 1980 <ref name=dico>[[Philippe Bertin]] et Jean-Paul Viart, ''DicoCité illustré de Saint-Lô'', R&Co, 2013</ref>.
  
 
Il est maire de [[Saint-André-de-l'Épine]] de [[1977]] à [[1980]].
 
Il est maire de [[Saint-André-de-l'Épine]] de [[1977]] à [[1980]].
  
En [[1980]], il crée avec [[René Gautier]] le journal ''Sports et jeux''<ref name=dico/>.
+
En [[1980]], il crée avec [[René Gautier]] le journal ''Sports et jeux'' <ref name=dico/>.
  
Il s'implique également dans la vie saint-loise comme membre du Rotary-club, et fondateur avec [[Michel Clos]] de la [[Foire aux croûtes]] en [[1985]]<ref name=dico/>.
+
Il s'implique également dans la vie saint-loise comme membre du Rotary-club, et fondateur avec [[Michel Clos]] de la [[Foire aux croûtes]] en [[1985]] <ref name=dico/>.
  
 
== Notes et références ==
 
== Notes et références ==

Version du 22 janvier 2019 à 09:28

Jean Potier, né le 11 janvier 1931, mort en 2005, est un chef d'entreprise de la Manche.

Il fonde en 1957 l'imprimerie de Basse-Normandie, l'une des plus importantes imprimeries du département dans les années 1970 et 1980 [1].

Il est maire de Saint-André-de-l'Épine de 1977 à 1980.

En 1980, il crée avec René Gautier le journal Sports et jeux [1].

Il s'implique également dans la vie saint-loise comme membre du Rotary-club, et fondateur avec Michel Clos de la Foire aux croûtes en 1985 [1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Philippe Bertin et Jean-Paul Viart, DicoCité illustré de Saint-Lô, R&Co, 2013