Jean Marigny : Différence entre versions

De Wikimanche

(Principaux ouvrages : + illustration)
(MeF)
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 3 : Ligne 3 :
  
 
== Biographie ==
 
== Biographie ==
 
 
Après des études d'anglais, Jean Marigny se destine à l'enseignement supérieur. Militant syndical, professeur certifié au [[Lycée Alexis-de-Tocqueville|lycée technique de Cherbourg]], il est candidat, pour le Parti socialiste unifié (PSU), aux [[Élections législatives de 1968 dans la Manche|élections législatives de 1968]], dans la [[Cinquième circonscription de la Manche (1958-1985)|cinquième circonscription (Cherbourg)]].
 
Après des études d'anglais, Jean Marigny se destine à l'enseignement supérieur. Militant syndical, professeur certifié au [[Lycée Alexis-de-Tocqueville|lycée technique de Cherbourg]], il est candidat, pour le Parti socialiste unifié (PSU), aux [[Élections législatives de 1968 dans la Manche|élections législatives de 1968]], dans la [[Cinquième circonscription de la Manche (1958-1985)|cinquième circonscription (Cherbourg)]].
  
Ligne 27 : Ligne 26 :
 
* ''Vampires : de la légende au mythe moderne'', La Martinière, novembre 2011 {{ISBN|9782732445670}}
 
* ''Vampires : de la légende au mythe moderne'', La Martinière, novembre 2011 {{ISBN|9782732445670}}
  
== Sources ==
+
== Source ==
 
 
 
* Cet article est partiellement issu de la page « [https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Marigny Jean Marigny] », ''Wikipédia, L'encyclopédie libre'', version du 15 septembre 2014 ([https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Jean_Marigny&action=history Auteurs])
 
* Cet article est partiellement issu de la page « [https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Marigny Jean Marigny] », ''Wikipédia, L'encyclopédie libre'', version du 15 septembre 2014 ([https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Jean_Marigny&action=history Auteurs])
  
Ligne 34 : Ligne 32 :
  
 
== Liens externes ==
 
== Liens externes ==
 
 
* [http://www.isfdb.org/cgi-bin/ea.cgi?97597 Site de l'ISFDB]
 
* [http://www.isfdb.org/cgi-bin/ea.cgi?97597 Site de l'ISFDB]
 
* [http://www.noosfere.org/icarus/livres/auteur.asp?numauteur=-50450 Site de nooSFere]
 
* [http://www.noosfere.org/icarus/livres/auteur.asp?numauteur=-50450 Site de nooSFere]

Version actuelle datée du 12 octobre 2019 à 22:16

Jean Marigny, (1968).

Jean Marigny, né à Cherbourg le 9 avril 1939, est une personnalité intellectuelle et politique de la Manche, professeur de littérature anglaise et américaine.

Biographie

Après des études d'anglais, Jean Marigny se destine à l'enseignement supérieur. Militant syndical, professeur certifié au lycée technique de Cherbourg, il est candidat, pour le Parti socialiste unifié (PSU), aux élections législatives de 1968, dans la cinquième circonscription (Cherbourg).

Sa thèse de doctorat d’État aura pour sujet le vampire dans la littérature anglo-saxonne [1]. Sa dernière nomination est celle de professeur de littérature anglaise et américaine à l'Université Stendhal-Grenoble 3 [2], de laquelle il devient professeur émérite en 2003 [2].

Son intérêt pour la littérature fantastique le mène à fonder dans cet établissement, en 1997, le Groupe d'études et de recherches sur le fantastique (GERF) [2], qu'il dirige pendant plusieurs années.

Jean Marigny est un spécialiste mondialement reconnu du mythe du vampire. En tant que tel, il appartient entre autres à la branche canadienne de la Transylvanian Society of Dracula.

Jean Marigny obtiend en 2004 le Grand Prix de l'Imaginaire, catégorie Essai, pour son article « Les Vampires au XXe siècle » [3].

Principaux ouvrages

Sang pour sang (1993).
  • Histoires anglo-saxonnes de vampires, Librairie des Champs-Élysées, Paris, 1978
  • Le Vampire dans la littérature anglo-saxonne, 1983, thèse de doctorat d'État en littérature anglo-saxonne, publiée chez Didier-Érudition en 1985)
  • Sang pour sang : le réveil des vampires, Découvertes / Gallimard, 1993
  • Les Vampires : Dracula et les siens (en collaboration avec Roger Bozzetto), Omnibus, 1997
  • Dracula (centenaire du roman de Stoker), 1997
  • H. P. Lovecraft : Fantastique, mythe et modernité (anthologie, textes réunis par Jean Marigny et Gilles Menagaldo, Dervy, coll. Cahiers de l'Hermétisme, mai 2002 (ISBN 2844541089)
  • Les Mondes perdus de Clark Ashton Smith, La Clef d'Argent, 2007 (ISBN 9782908254563)
  • Colloque de Cerisy autour de Stephen King - L'horreur contemporaine (textes réunis par Guy Astic et Jean Marigny), Bragelonne, coll. Essais, n° 8, septembre 2008 (ISBN 9782352942221)
  • Les Femmes vampires (anthologie, textes réunis par Jean Marigny et Jacques Finné), José Corti, 2010
  • Vampires : de la légende au mythe moderne, La Martinière, novembre 2011 (ISBN 9782732445670)

Source

  • Cet article est partiellement issu de la page « Jean Marigny », Wikipédia, L'encyclopédie libre, version du 15 septembre 2014 (Auteurs)

Notes et références

  1. Les Imaginales, site internet.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 « Jean Marigny », notice d'autorité, Bibliothèque nationale de France (lire en ligne).
  3. nooSFere.

Liens externes