Jean Mabire : Différence entre versions

De Wikimanche

(a)
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
Il est un des fondateurs du "Mouvement Normand" qui milite depuis trente ans pour la réunification de la Normandie.
 
Il est un des fondateurs du "Mouvement Normand" qui milite depuis trente ans pour la réunification de la Normandie.
  
Il a consacré de nombreux écrits à la Normandie et à l'héritage scandinave (revues "Heimdal", "Hellequin", "Vikland"), à la mer, à la politique, à l'histoire et notamment la seconde guerre mondiale.
+
Il a consacré de nombreux écrits à la Normandie et à son héritage scandinave (revues "Heimdal", "Hellequin", "Vikland"), à la mer, à la politique, à l'histoire et notamment la seconde guerre mondiale.
  
 
Il est le père du navigateur [[Halvard Mabire]].
 
Il est le père du navigateur [[Halvard Mabire]].

Version du 2 février 2010 à 18:10

Jean Mabire, né à Paris le 8 février 1927, mort à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) le 29 mars 2006, est un journaliste et écrivain de la Manche.

Biographie

Jean Mabire naît à Paris, dans une famille originaire de Vire. Il fait une partie de sa carrière dans la Manche. Il crée en mars 1949 la revue "Viking, cahiers de la jeunesse des pays normands" qui paraîtra jusqu'en 1958. En 1954, il crée à Cherbourg l'atelier d'art populaire "Les Imagiers normands". Officier de réserve, il est rappelé pour la Guerre d'Algérie où il dirige un commando de chasse. Il est un des fondateurs du "Mouvement Normand" qui milite depuis trente ans pour la réunification de la Normandie.

Il a consacré de nombreux écrits à la Normandie et à son héritage scandinave (revues "Heimdal", "Hellequin", "Vikland"), à la mer, à la politique, à l'histoire et notamment la seconde guerre mondiale.

Il est le père du navigateur Halvard Mabire.

Une association regroupe ses amis : Asssociation des amis de Jean Mabire, BP 6, 27520 Boissey-le-Châtel.

Carrière de journaliste

Jean Mabire a débuté comme journaliste professionnel, dans les années 1950, au quotidien départemental La Presse de la Manche, à Cherbourg, où il travaille notamment au côté de Pierre Godefroy. Il collabore ensuite à de nombreux organes d'extrême droite, notamment les hebdomadaires Minute et National Hebdo, et régionalistes comme "Haro" et "l'Unité normande".

Œuvres

  • L'Évasion fantastique
  • Drieu parmi nous, La Table ronde, 1963
  • L'écrivain, la politique et l'espérance, Editions St-Just, 1966
  • La Marée noire du Torrey canyon, Albin Michel, 1967
  • Les Hors-la-loi, Robert Laffont, 1968, réédité en 1976 ("Commando de chasse")
  • Les Samouraï, Balland, 1971
  • Mourir à Berlin, 1975
  • La Brigade Frankreich, Fayard, 1975
  • La Division Charlemagne, Fayard, 1975
  • Histoire de la Normandie, Hachette, 1976
  • Les Jeunes fauves du Führer. La division SS Hitlerjugend en Normandie, Fayard
  • Chasseurs alpins, Presses de la Cité
  • Thulé, le soleil retrouvé des Hyperboréens, Robert Laffont, 1978, réédition Irminsul, 1999
  • Les Vikings , rois des tempêtes, Idégraf, 1978
  • Les Dieux maudits, récits de mythologie nordique, Copernic, 1979
  • Les Vikings en Nomandie (avec G.Bernage et P. Fichet), Copernic, 1979
  • Les grands aventuriers de l'histoire", Fayard, 1982
  • Histoire secrète de la Normandie, Albin Michel, 1984
  • Les Ducs de Normandie, Lavauzelle, Collection destins, 1987
  • Patrick Pearse, une vie pour l'Irlande1998

...