Jean Collet des Costils : Différence entre versions

De Wikimanche

m (màj)
m (réf.)
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Jean Collet des Costils''', dénommé parfois Collet-Descostils <ref>''Le Bibliographe normand'', cité par A.Robert et G.Cougny, ''Dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889''.</ref>, né à Cheux (Calvados) {{date naissance|19|1|1740}}, {{date décès|9|4|1827|Yvetot-Bocage}}, est un homme politique et judiciaire de la [[Manche]].
+
'''Jean Collet des Costils''', dénommé parfois Collet-Descostils <ref>''Le Bibliographe normand'', cité par A.Robert et G.Cougny, ''Dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889''.</ref>, né à Cheux (Calvados) {{date naissance|19|janvier|1740}}, {{date décès|9|avril|1827|Yvetot-Bocage}}, est un homme politique et judiciaire de la [[Manche]].
  
 
Élu député de la Manche au Conseil des Cinq-Cents le 25 germinal an V ([[14 avril]] [[1797]]), il y siège jusqu'en l'an VII ([[1798]]).
 
Élu député de la Manche au Conseil des Cinq-Cents le 25 germinal an V ([[14 avril]] [[1797]]), il y siège jusqu'en l'an VII ([[1798]]).
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
Il est le frère aîné de [[Jean Collet-Descostils]] (ca. [[1744]]-[[1833]]), conseiller général de la Manche de [[1800]] à [[1816]] <ref name=Revue/>. Il est le père du chimiste Hippolyte-Victor Collet-Descotils.
 
Il est le frère aîné de [[Jean Collet-Descostils]] (ca. [[1744]]-[[1833]]), conseiller général de la Manche de [[1800]] à [[1816]] <ref name=Revue/>. Il est le père du chimiste Hippolyte-Victor Collet-Descotils.
  
==Notes et références==
+
{{Notes et références}}
<references />
 
  
 
==Lien externe==
 
==Lien externe==

Version du 10 novembre 2019 à 19:06

Jean Collet des Costils, dénommé parfois Collet-Descostils [1], né à Cheux (Calvados) le 19 janvier 1740, mort à Yvetot-Bocage le 9 avril 1827, est un homme politique et judiciaire de la Manche.

Élu député de la Manche au Conseil des Cinq-Cents le 25 germinal an V (14 avril 1797), il y siège jusqu'en l'an VII (1798).

Bonapartiste, il est le premier et éphémère préfet du Calvados, nommé par l'Empereur préfet du Calvados le 11 ventôse an VIII (2 mars 1800).

Il est juge de paix à Valognes [2]. Il est en dernier lieu procureur général près du Conseil des prises.

Il est le frère aîné de Jean Collet-Descostils (ca. 1744-1833), conseiller général de la Manche de 1800 à 1816 [2]. Il est le père du chimiste Hippolyte-Victor Collet-Descotils.

Notes et références

  1. Le Bibliographe normand, cité par A.Robert et G.Cougny, Dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889.
  2. 2,0 et 2,1 « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.

Lien externe