Différences entre versions de « Jean Bizet »

De Wikimanche

(précision)
m (→‎Biographie : màj)
 
Ligne 19 : Ligne 19 :
 
En [[2014]], il ne se représente pas aux élections municipales et met un terme à ses mandats de maire du Teilleul et de président du Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel.
 
En [[2014]], il ne se représente pas aux élections municipales et met un terme à ses mandats de maire du Teilleul et de président du Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel.
  
Il démissionne de son poste de sénateur le [[30 novembre]] 2020 pour rejoindre le cabinet APCO Worldwide<ref>Audrey Vairé, « Le sénateur Jean Bizet part pour le privé », ''Ouest-France'', 28-29 novembre 2020. </ref>, il est remplacé le [[2 décembre ]] par [[Béatrice Gosselin]].  
+
Il démissionne de son poste de sénateur le [[30 novembre]] 2020 pour rejoindre le cabinet APCO Worldwide<ref>Audrey Vairé, « Le sénateur Jean Bizet part pour le privé », ''Ouest-France'', 28-29 novembre 2020. </ref>, il est remplacé le [[4 décembre ]] par [[Béatrice Gosselin]].  
  
 
Il est le fils d'[[Émile Bizet]] ([[1920]]-[[1983]]), député de la Manche de [[1962]] à sa mort.
 
Il est le fils d'[[Émile Bizet]] ([[1920]]-[[1983]]), député de la Manche de [[1962]] à sa mort.

Version actuelle datée du 5 décembre 2020 à 09:11

Jean Bizet.

Jean Bizet, né au Teilleul le 3 août 1947, est un homme politique de la Manche, vétérinaire de profession.

Il est sénateur de 1996 à 2020.

Biographie

Il suit ses études à l’École nationale vétérinaire d’Alfort (Val-de-Marne) et s'installe au Teilleul en 1973. Il est élu maire de sa commune en 1983 et conseiller général du canton du Teilleul en 1985.

Le 7 juillet 1996, il est élu sénateur RPR de la Manche. Il est réélu en 2001, en 2011 et en 2017. Il préside la commission des Affaires européennes du Sénat de mars 2010 à septembre 2020.

Il est vice-président de la Communauté de communes de la Sélune en 1996 et président du pays de la Baie du Mont-Saint-Michel en 2008.

En 2008, il défend le développement des cultures OGM en plein champ, ce qui lui vaut un « Monsanto d'or » décerné par l'organisation écologiste Greepeace [1].

En 2011, il ne se représente pas aux élections cantonales et met un terme à son mandat de conseiller général.

En 2012, il se déclare opposé au mariage homosexuel et affirme qu'il exercera son « droit de retrait » pour « ne pas procéder à cela » [2].

En 2014, il ne se représente pas aux élections municipales et met un terme à ses mandats de maire du Teilleul et de président du Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel.

Il démissionne de son poste de sénateur le 30 novembre 2020 pour rejoindre le cabinet APCO Worldwide[3], il est remplacé le 4 décembre par Béatrice Gosselin.

Il est le fils d'Émile Bizet (1920-1983), député de la Manche de 1962 à sa mort.

Notes et références

  1. « Monsanto d'or : Jean Bizet », Greenpeace, site internet, 7 février 2008 (lire en ligne).
  2. « Mariage homosexuel : ces maires UMP qui seront “hors la loi“ et qui “l'assument” », Public Sénat, 11 octobre 2012.
  3. Audrey Vairé, « Le sénateur Jean Bizet part pour le privé », Ouest-France, 28-29 novembre 2020.

Liens internes

Lien externe