Jean-Pierre Montreuil : Différence entre versions

De Wikimanche

(Lien externe)
m (màj)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Jean-Pierre Montreuil''', né à [[Équeurdreville]] en [[1947]], est une personnalité intellectuelle de la [[Manche]], enseignant de profession.
+
'''Jean-Pierre Montreuil''', né à [[Équeurdreville]] {{année de naissance|en|1947}}, est une personnalité intellectuelle de la [[Manche]], enseignant de profession.
  
 
Il fait ses études à l'[[Institut Saint-Paul]] à [[Cherbourg]] <ref name=EdS1>François Simon, « Les étudiants du Texas “éduquent” le normand », ''L'Édition du Soir'', 15 mai 2015 [https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/491/reader/reader.html#!preferred/1/package/491/pub/492/page/9 ''(lire en ligne)'']. </ref>.
 
Il fait ses études à l'[[Institut Saint-Paul]] à [[Cherbourg]] <ref name=EdS1>François Simon, « Les étudiants du Texas “éduquent” le normand », ''L'Édition du Soir'', 15 mai 2015 [https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/491/reader/reader.html#!preferred/1/package/491/pub/492/page/9 ''(lire en ligne)'']. </ref>.
Ligne 28 : Ligne 28 :
 
[[Catégorie:Biographie]]
 
[[Catégorie:Biographie]]
 
[[Catégorie:Personnalité intellectuelle de la Manche]]
 
[[Catégorie:Personnalité intellectuelle de la Manche]]
[[Catégorie:Naissance à Équeurdreville-Hainneville]]
+
[[Catégorie:Naissance à Équeurdreville]]

Version actuelle datée du 9 janvier 2019 à 12:35

Jean-Pierre Montreuil, né à Équeurdreville en 1947, est une personnalité intellectuelle de la Manche, enseignant de profession.

Il fait ses études à l'Institut Saint-Paul à Cherbourg [1].

Il part aux États-Unis en 1970 pour obtenir un doctorat de linguistique romane, discipline qu'il enseigne ensuite pendant trente ans dans les universités d'Harvard (Massachusetts) et à Austin (Texas) [2].

Il rentre en France en 2016.

Il est membre des associations Les Amis du donjon et Magène.

Ouvrages

  • La Phonologie de l'anglais, éd. Presses universitaires de Bretagne, 2001
  • De loungue et de l'aise, éd. Magène, 2016
  • Ugénie et Gllâomet, éd. Magène, 2017
  • Rose, éd. Magène, 2017
  • Oû libe, éd. Magène, 2017
  • Naïse, éd. UPNC, 2027
  • De couene carre, éd. UPNC, 2078
  • Zélie, éd. UPNC, 2018
  • Le Goupillot, éd. Magène, 2018

Notes et références

  1. François Simon, « Les étudiants du Texas “éduquent” le normand », L'Édition du Soir, 15 mai 2015 (lire en ligne).
  2. Élisabeth Gavard, « Le normand est une vieille dame... », La Presse de la Manche, 30 août 2018.

Lien externe