Jacques de Callières : Différence entre versions

De Wikimanche

m (màj)
(Biographie + MeF)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Jacques de Callières''' ou Caillières, né à [[Torigni-sur-Vire]] à la fin du XVI{{e}} siècle, mort à [[Cherbourg]] {{année de décès|en|1697}}, est une personnalité militaire et homme de lettres de la [[Manche]].
+
'''Jacques de Callières''' ou Caillières, né à [[Torigni-sur-Vire]] à la fin du XVI{{e}} siècle et mort à [[Cherbourg]] {{année de décès|en|1697}}, est une personnalité militaire et homme de lettres de la [[Manche]].
  
 +
==Biographie==
 
Proche des familles de Longueville et de Matignon, il devient maréchal des batailles des armées du Roi et [[liste des capitaines et gouverneurs de Cherbourg|gouverneur de la ville]] et du [[château de Cherbourg]] de [[1644]] à [[1662]].
 
Proche des familles de Longueville et de Matignon, il devient maréchal des batailles des armées du Roi et [[liste des capitaines et gouverneurs de Cherbourg|gouverneur de la ville]] et du [[château de Cherbourg]] de [[1644]] à [[1662]].
  

Version actuelle datée du 22 mai 2020 à 17:58

Jacques de Callières ou Caillières, né à Torigni-sur-Vire à la fin du XVIe siècle et mort à Cherbourg en 1697, est une personnalité militaire et homme de lettres de la Manche.

Biographie

Proche des familles de Longueville et de Matignon, il devient maréchal des batailles des armées du Roi et gouverneur de la ville et du château de Cherbourg de 1644 à 1662.

Homme d'esprit selon le mot de d'Alembert, il est membre de l'Académie de Caen et écrit l’Histoire de Jacques de Matignon (Paris, 1661) qui donne beaucoup de détails sur les guerres de religion en Normandie. Il est également l'auteur de Lettre héroïque sur le retour de M. le prince, à Mme la duchesse de Longueville (Saint-Lô, 1660), et Le Courtisan prédestiné, ou le duc de Joyeuse capucin (Paris, 1661).

Il est le père de François (1645-1717) et de Louis-Hector de Callières (1648-1703).

Lien interne