Différences entre versions de « Jacques Gisles »

De Wikimanche

m (réf.)
(MeF)
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Jacques Gisles''', aussi Gilles, né à [[Sainte-Mère-Église]] {{année de naissance|en|1785}}, mort {{année de décès|en|1867}}, est une personnalité politique de la [[Manche]], agent d'affaires de profession.
+
'''Jacques Gisles''', aussi Gilles, né à [[Sainte-Mère-Église]] {{année de naissance|en|1785}} et mort {{année de décès|en|1867}}, est une personnalité politique de la [[Manche]], agent d'affaires de profession.
  
 
Il est désigné maire de [[Valognes]] en [[1836]] <ref name=Tout>« Tout sur la Manche », ''Revue du département de la Manche'', tome 29, n° 113-114-115, 1987. </ref>. Il conserve son fauteuil jusqu'en [[1848]]. Il est à nouveau désigné à cette fonction en [[1851]] <ref name=Tout/>. Il reste en poste jusqu'en [[1852]].
 
Il est désigné maire de [[Valognes]] en [[1836]] <ref name=Tout>« Tout sur la Manche », ''Revue du département de la Manche'', tome 29, n° 113-114-115, 1987. </ref>. Il conserve son fauteuil jusqu'en [[1848]]. Il est à nouveau désigné à cette fonction en [[1851]] <ref name=Tout/>. Il reste en poste jusqu'en [[1852]].

Version du 4 novembre 2019 à 14:36

Jacques Gisles, aussi Gilles, né à Sainte-Mère-Église en 1785 et mort en 1867, est une personnalité politique de la Manche, agent d'affaires de profession.

Il est désigné maire de Valognes en 1836 [1]. Il conserve son fauteuil jusqu'en 1848. Il est à nouveau désigné à cette fonction en 1851 [1]. Il reste en poste jusqu'en 1852.

Il est désigné conseiller général du canton de Valognes en 1845 [1]. Il garde son poste jusqu'en 1848.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.