Jacques Félix Meslin

De Wikimanche

Jacques Félix Meslin.

Jacques Félix Meslin, né à Bricquebec le 1er mars 1785 et mort à Valognes le 23 avril 1872, est une personnalité politique de la Manche, militaire de profession.

Il s'engage dans la marine à 14 ans, avant de rejoindre l'armée de terre deux ans plus tard [1]. Il prend part aux campagnes de Saint-Domingue en 1801, de Prusse en 1803, pendant laquelle il est blessé à Stralsund et son frère tué [1], de Russie en 1812, pendant laquelle il est blessé une deuxième fois à Polotsk [1]. Il est aussitôt décoré de la Légion d'honneur [1]. « À 27 ans, dit-il, j'étais le plus jeune officier de la Légion d'honneur de toute l'armée. » [1]. Entre-temps, il a pris part aux batailles de d'Essling et de Wagram [1].

Il participe à la défaite de Waterloo du 18 juin 1815, avant d'être licencié de l’armée. Mais dès 1819, il est rappelé au service par le maréchal Gouvion-Saint-Cyr, qui l’a connu en Russie [1]. En 1823, il participe à sa dernière campagne en Espagne pendant laquelle il est fait lieutenant-colonel [1].

En 1835, il est nommé maréchal de camp, commandant le département de la Manche, puis lieutenant-général en 1845 [1]. Il est mis en disponibilité en 1848 [1].

Il est élu maire de Valognes de 1852 à 1869 [1] et conseiller général du canton de Barneville de 1852 à 1864.

Il est élu député de Cherbourg le 1er août 1846 [2]. Il siège jusqu'au 24 février 1848. Il est élu de nouveau le 29 février 1852 [2]. Il est réélu le 21 juin 1857, puis le 31 mai 1863 [2]. Il siège jusqu'au 6 mai 1869 [2]. Le même jour, il est nommé sénateur par décret et siège jusqu'au4 septembre 1870 [3].

Le 5 février 1823, il achète l'hôtel de Louvières à Valognes.

Il préside la Société d'horticulture de Valognes [1].

Il meurt à 87 ans.

Distinctions

Il est grand officier de la Légion d'honneur en 1850 [1].

Il est aussi chevalier de Saint-Louis, officier de l'ordre de Léopold de Belgique,et officier de l'Ordre de Saint-Ferdinand d'Espagne [1].

Hommage

Notes et références

  1. 1,00 1,01 1,02 1,03 1,04 1,05 1,06 1,07 1,08 1,09 1,10 1,11 1,12 et 1,13 Journal de l'arrondissement de Valognes, 3 mai 1872, repris dans « Le général Meslin », Annuaire du département de la Manche, 1877, p. 43-46.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 1, éd. Eurocibles, Marigny, 2001.
  3. Site internet du Sénat, consulté le 26 novembre 2016.

Liens externes